Corée : les élèves sont fans du cahier numérique

Par 21 janvier 2008
Mots-clés : Smart city

Le ministère de l'éducation coréen va mettre des systèmes informatiques dédiés à disposition des élèves de cours élémentaire. Au programme : supports de cours numériques et utilisation d'Internet dès le plus jeune age.

En Corée du sud, le "cahier numérique" investit de plus en plus de salles de classe. Les élèves de cours élémentaire troqueront leur stylo pour une souris et pourront interagir en ligne avec leurs professeurs cette année. Le ministère de l'éducation et des ressources humaines local est à l'origine de ce programme visant à améliorer le processus d'apprentissage. La mise en œuvre de ce dernier devrait intervenir au mois de mars prochain, date à laquelle un système informatisé dédié sera mis à disposition des élèves.    
Un ordinateur portable pour écoliers
Et ce cahier d'écolier d'un genre nouveau aura tous les attributs d'un ordinateur portable. Il reposera bien évidemment sur des contenus numériques. Celui-ci proposera des supports de cours aussi variés que de la vidéo, des animations dédiées, des espaces de réalité virtuelle, etc. Les systèmes fournis seront en outre accompagnés d'applications logicielles telles que des dictionnaires, des livres et des cahiers d'exercice dans leur version numérisée. La possibilité de se connecter à certaines bases de données en ligne permettra également aux élèves des vingt classes concernées par ce programme d'obtenir des compléments d'information le cas échéant.
Des résultats tangibles
Un système qui aurait déjà fait ses preuves selon une étude publiée par l'institution en charge de ce plan. Testé sur quatre classes pilotes en 2006, le cahier numérique aurait eu pour effet d'améliorer les résultats scolaires de certains élèves considérés comme faibles et moyens. D'ici le lancement officiel du dispositif, le gouvernement coréen devrait travailler au développement de nouveaux contenus multimédia et méthodes scolaires. Ce programme devrait par ailleurs être généralisé à une centaine de classes d'ici 2011, précise le ministère de l'éducation coréen.
 A ce sujet lire aussi :

 "L'éducation high tech est un facteur de pérennité global" (10/09/2007)

 L’Atelier groupe BNP Paribas

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas