Corée : mariage forcé entre internautes et sites de shopping en ligne.

Par 07 août 2008

Que les coréens se le tiennent pour dit : s'il leur vient un jour à l'idée de s'inscrire sur un site de vente en ligne, cet engagement a une chance sur cinq d'être du long terme. En effet, une récente étude menée par le Seoul Electronic Commerce Center démontre qu'il est presque impossible aux internautes de se désinscrire d'un site de shopping dans plus de 20 % des cas. Le rapport, qui enquêtait sur la protection des données personnelles, a observé plus de 17 000 magasins coréens online. Il s'avère que 90 % d'entre eux demandent aux utilisateurs de s'inscrire sous un identifiant. Mais qu'annuler son enregistrement devient impossible dans de nombreux cas : 987 malls (soit 6 %) n'ont en effet pas prévu de procédé de résiliation... Et parmi les 707 boutiques qui permettent effectivement de se désinscrire, les utilisateurs doivent s'acquitter d'un véritable parcours du combattant : bulletin en ligne à compléter, envoi de fax, coup de téléphone... Vous serez prévenu, pas d'engagement à la légère en Corée....

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas