La Corée du Sud attribue deux licences UMTS.

Par 18 décembre 2000

Selon Les Echos d’aujourd’hui, le gouvernement sud-coréen vient d’attribuer deux licences de téléphone mobile de troisième génération à SK Telecom et Korea Telecom (KT). Les deux opérateurs utiliser...

Selon Les Echos d’aujourd’hui, le gouvernement sud-coréen vient
d’attribuer deux licences de téléphone mobile de troisième génération à SK
Telecom et Korea Telecom (KT). Les deux opérateurs utiliseront la
technologie Wideband CDMA (W-CDMA) utilisée par le Japon et l’Europe (dans
la norme UMTS). Jusqu’à présent la Corée du Sud utilisait le CDMA
américain. C’est la première fois qu’un pays bascule d’un camp vers
l’autre à l’occasion de la 3G.
La troisième licence, utilisant la technologie américaine, devrait être
attribuée fin mars 2001. Les candidatures doivent être déposées en
janvier.
Les licences ont été attribuées via un système mixte combinant enchères
(limitées de 0,95 à 1,24 milliard d’euros) et sélection sur dossier.
Les deux opérateurs gagnants devront payer chacun 1,24 milliard d’euros.
Près de 4 milliards d’euros viendront s’ajouter pour la construction du
réseau. SK s’engage à dépenser 1,3 milliard d’euros d’ici à 2004, KT 1,4
milliard d’ici à 2006.
Séoul souhaiterait que les services soient opérationnels dès juin 2002,
pour la Coupe du monde de football qui se déroulera à cette date en Corée
du Sud et au Japon.
(Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 18/12/2000)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas