En Corée du Sud, les banques adoptent résolument les réseaux sociaux

Par 23 mars 2012
Femme avec un smartphone

Toutes les institutions financières sud-coréennes utilisent au moins un réseaux social et y voient un bénéfice. Même s'ils en utilisent plusieurs à la fois, banques et assureurs privilégient Twitter. Et cela devrait encore évoluer.

Pour les institutions financières sud-coréennes, les réseaux sociaux sont incontournables. Pour preuve, elles les utilisent toutes. C'est ce que montre une étude de Celent qui a interrogé banques, sociétés d'assurance et de sécurité de Corée du Sud. Trois institutions sur quatre en utiliseraient plusieurs à la fois. Pourquoi un tel usage ? Simplement parce que 100% d'entre-elles leur accorde un bénéfice. D'abord en matière de relation client, puisque 83% les considèrent comme un nouveau point de contact pour cet usage. Ou en matière de communication, puisque 67% y voient un nouvel outil de relations publiques et, 33%, un canal de partage d'information. 

Twitter, le réseau social des institutions financières

Si banques et assurances s'accordent sur l'intérêt qu'il faut porter aux réseaux sociaux, elles s'entendent également sur le type à adopter. C'est pourquoi quatre institutions financière sur cinq sont sur Twitter et trois sur cinq sur Facebook. Elles sont également plus de la moitié à recourir aux blogs (53%). Néanmoins, ces institutions en ont un usage différent. D'abord, la totalité d'entre elles y voient un nouveau moyen de communication avec le consommateur, 67% un outil pour mettre en valeur la marque entreprise et, pour 50%, un canal de partage d'information.

Une utilisation qui peut encore s'améliorer

Malgré une adoption généralisée, banquiers et assureurs sont nombreux à penser qu'une amélioration de l'utilisation des médias sociaux est possible. D'abord, par un changement de perception et une meilleure ouverture à ces outils dans leur entreprise (75%). Ensuite, par une amélioration de leur gestion par l'intégration des différents réseaux sociaux utilisés. Il devrait donc y avoir des évolutions dans les années à venir puisque sont encore envisagés des plans pour l'utilisation de blogs (un tiers des institutions) ou d'autres réseaux sociaux (33%). A noter que cet engouement fait suite à une adoption généralisée par la population. En effet, on compte un smartphone pour 2,5 sud-coréens et, parmi les possesseurs de smartphones, 90% l'ont déjà utilisé pour un réseau social.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas