La Corée du Sud va ouvrir le marché des MVNO

Par 24 juillet 2007

Les frais des services de télécommunications sont très élevés en Corée du Sud par rapport à d'autres pays. Le gouvernement vient d'annoncer son intention de baisser le prix en permettant à de nouveaux opérateurs de rentrer sur le marché des Télécoms. La Corée est le pays du haut débit mais aussi un champion en terme de prix facturé aux utilisateurs. La Corée du Sud se classe ainsi à la 23ème place parmi les 30 pays développés en terme de coût d'abonnement d'accès à l'Internet à haut débit, selon un dernier rapport de Organization for Economic Cooperation and Development (OECD). L'abonnement à l'Internet haut débit se situe en moyenne à 35,51 dollars en Corée, trois fois plus cher qu'en Suisse ou au Danemark. Les frais de connexion aux Etats-Unis et au Japon sont respectivement de 15,93 dollars et de 19,87 dollars.

"Le ministère envisage d'adopter une politique de revente afin d'obliger le fournisseur des services dominant, avec plus de 50% de parts de marché, de mettre à disposition son réseau à de nouveaux opérateurs. Le ministère prévoit de soumettre un projet de loi à l'Assemblée Nationale et espère que les législateurs l'approuveront avant novembre 2007 ", explique Roh Jun-hyong, le ministre de l'information et de la communication. Aujourd'hui, quelques opérateurs tels que SK Telecom, KTF et LG Telecom dominent le marché coréen de la téléphonie mobile. Il en est de même pour le marché de la téléphonie fixe avec KT, Hanaro Telecom, LG Dacom. SK Telecom avec plus de 52% de parts de marché, sera obligé de revendre des capacités de réseau à d'autres opérateurs à l'instar d'un Mobile Vitual Network Operators (MVNO). Quant à KT, qui s'octroie la plus grosse part de marché coréen dans les services des lignes fixe (plus de 90%), il sera aussi largement affecté par le nouveau plan du ministère. Les consommateurs devraient ressentir des baisses de tarifs à partir du début 2008 si le projet est accepté en novembre 2007, selon le ministre. [via : The Korea Herald etAsiaMedi] L’Atelier Asie - BNP Paribas Web : http://asie.atelier.fr Wap : http://asie.atelier.mobi

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas