Le corps entier devient manette de jeu

Par 14 août 2008
Mots-clés : Future of Retail

Les initiatives se multiplient qui veulent faire du corps un contrôleur. Un projet universitaire propose par exemple d'identifier en 3D l'ensemble des zones clés du corps via deux caméras.

3DV Systems présentait au Siggraph son système de capture des mouvements en trois dimensions qui permet aux utilisateurs de se passer de manette pour évoluer dans un jeu vidéo. Le dispositif, qui utilise une caméra infrarouge, permet d'identifier la tête, le torse et les mains du joueur. Le projet sur lequel travaillent l'université Polytechnique de Catalogne (UPC) et l'université de Louvain a pour but de faire de l'ensemble du corps de l'utilisateur une manette. "Nous avons voulu mettre au point un système le moins invasif possible, qui ne requiert aucun accessoire ou tenue spéciaux", précise Ferran Marqués, professeur à l'UPC. Le dispositif consiste en effet en deux caméras. Chacune filme les mouvements effectués par le joueur. Une synthèse des deux angles de vue est ensuite faite, qui permet d'établir une vision en trois dimensions des zones clés du corps du joueur.
Identifier de la tête au pied
Selon les responsables du projet, la vue de face permet d'obtenir des informations sur la position verticale et horizontale des extrémités. La vue de côté fournit elle des indications sur la profondeur. A noter : chaque écran est capable d'enregistrer plusieurs douzaines d'images par seconde. Ce, afin d'obtenir un nombre suffisant de données qui sont ensuite analysées par le logiciel, chargé de délimiter les principales zones de mouvement d'un corps : la tête, les mains et les pieds. Pour y parvenir, les scientifiques se reposent sur le concept de la géodésique, qui désigne le chemin le plus court entre deux points d'un espace : ici entre le centre de gravité et le membre. Une fois que ces différentes extrémités ont été identifiées, le logiciel reproduit la silhouette du joueur et cible les cinq zones clés par des points de couleurs.
Le corps remplacera-t-il la souris ?
Chaque point est ensuite compris par le système comme une manette. Le dispositif devrait pouvoir être utilisé sur tout ordinateur personnel. La marge d'erreur dans la reconnaissance du mouvement est comprise entre 4 et 9 %, estiment les scientifiques. La technologie est destinée à l'univers du jeu : elle permettra de développer des jeux vidéo interactifs, dans lesquels les gestes effectués par le joueur remplaceront la manette traditionnelle : jeux d'aventures, d'aérobic, jeux sérieux à destination des musées, etc. Les initiateurs du projet pensent également à d'autres applications, comme la possibilité de télécharger le dispositif dans le système d'exploitation et de s'en servir comme d'une souris.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas