Les corsaires du XXè siècle ou cyberdétectives sont sur le Net. Les

Par 09 juin 1997

marchands de contrefaçon travaillant à l'échelle mondiale ont avec Internet un nouvel outil à leur disposition. En riposte, six internautes ont été recrutés par l'Union des fabricants pour débusquer...

marchands de contrefaçon travaillant à l'échelle mondiale ont avec
Internet un nouvel outil à leur disposition. En riposte, six internautes
ont été recrutés par l'Union des fabricants pour débusquer ces trafiquants
qui proposent depuis un an sur le réseau des imitations Lacoste, en
passant par les faux Chanel ou bien encore de faux cigares cubains. De
l'aveu même de Philippe Brami, responsable du département de lutte
anticontrefaçon sur Internet, ces Netcops ou flics du Net n'ont rien à
voir avec un service de police "nous sommes plutôt des corsaires". Le
service de surveillance anticontrefaçon sur Internet compte à ce jour
soixante entreprises abonnées, parmi lesquelles figurent les plus grands
noms de l'industrie du luxe et des cosmétiques. Les semi-contrefaçons de
parfums, baptisées "répliques olfactives" sont à ce jour le plus complexe
des dossiers et on estime à deux cents le nombre de professionnels de
cette contrefaçon tenant boutique sur le Net. Les "corsaires", une fois un
site repéré passent commande d'un échantillon, une fois que celui-ci
arrive, il est ouvert devant huissier. Les produits de consommation
courante sont également concernés, comme les chaînes de télévision
cryptées européennes "Nous voyons passer régulièrement sur Internet des
offres proposant des décodeurs". Canal + très inquiet a du reste confié à
sa filiale multimédia C: une mission de surveillance sur Internet.
Prochainement, un accord de coopération sera signé entre l'Union des
fabricants et les Douanes, "Il nous fallait un bras armé, nous leur
transmettons les renseignements recueillis sur Internet, par exemple : tel
site expédie après-demain tant de conteneurs de tel port à tel port". Si
les contrefacteurs ont très vite compris le parti que pouvait leur offrir
Internet et s'y sont précipités, ce dernier peut être néanmoins une arme à
double tranchant qui peut se retourner contre les tricheurs de toutes
sortes, comme le rappelle Philippe Brami "c'est un champ de neige sur
lequel les contrefacteurs, comme les autres, laissent forcément des
traces ...".
(Site Union des Fabricants : www.unifab.com)
(Supplément Télé-Radio-Multimédia - Le Monde - 09/06/1997)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas