Avec CoScripter, le formulaire web ne se renseigne qu'une fois

Par 19 mars 2008
Mots-clés : Smart city

Cet outil de création de scripts soulage des tâches répétitives liées au remplissage des formulaires web. Il est destiné aussi bien aux entreprises qu'aux particuliers.

De nombreuses tâches effectuées en ligne sont récurrentes et fastidieuses : consultation de ses mails, recherche de réseau Wi-Fi, réservation d'un billet d'avion. L'utilisateur rempli nombre de formulaires et de cases mais peu de sites retiennent les données apportées. Afin de simplifier ces processus de navigation, IBM lance le logiciel CoScripter. Celui-ci est une extension du navigateur Firefox et est téléchargeable gratuitement sur le Net. Une fois intégré, ce module facilite toutes les démarches récurrentes que l'internaute est amené à faire. Le fonctionnement est simple : l'utilisateur enregistre sur le logiciel son "script", à savoir toutes les données nécessaires à une opération ainsi que certaines variables. Une fois le script validé, il suffit alors de le relancer lors des visites des sites web concernés. C'est donc une fonction d'auto remplissage (auto-filling), mais intelligente et évolutive.
Les entreprises sont preneuses
Les critères d'une recherche ou d'inscription sont enregistrés, et complétés par des champs dynamiques. En dehors des applications dans le cadre d'activités personnelles, ce logiciel a sa place au sein des petites et moyennes entreprises qui ont besoin de rationaliser leurs processus. Les secteurs des Ressources Humaines ou de la veille faisant partie des cibles intéressées. Ainsi, un chargé de recrutement est amené à remplir de nombreux formulaires lorsqu'il recherche des postulants en ligne. Autre avantage : lorsqu'un utilisateur télécharge le logiciel, il s'inscrit automatiquement sur le site d'IBM où il dispose d'un espace pour stocker ses scripts. Ces derniers peuvent être, s'il le souhaite, consultés par d'autres internautes. La page web regroupe ainsi une communauté d'utilisateurs, qui fonctionne sur le mode d'un wiki en partageant leurs scripts.
Un système collaboratif
"Ce qui m'enthousiasme le plus, c'est que l'on peut apprendre aux gens comment utiliser Internet" explique Tessa Lau, chercheuse pour CoScripter. "Les internautes s'expliquent les uns aux autres les démarches à suivre, et les propriétaires des sites web peuvent expliquer à leur visiteurs comment utiliser leur site". L'une des clefs de ce logiciel est ce que les chercheurs ont surnommé le "sloppy programming" : ce qui signifie que les scripts sont lisibles à la fois par les hommes et les machines. "Du coup, ce n'est pas plus difficile à comprendre que des instructions données par des amis ou celles que pourraient vous livrer un département IT" explique Tessa Lau. Et de préciser : "en effet  le programme peut comprendre ou interpréter une forme de grammaire moins stricte que celle habituellement utilisée".

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas