Coupe du monde et IT : entre luxe et exclusion

Par 06 juin 2006

La Coupe du Monde de football débutera dans moins d'une semaine. Certains s'y rendront, d'autres pourront la regarder en haute définition sur leur écran plasma alors que d'autres ne pourront pas...

La Coupe du Monde de football débutera dans moins d'une semaine. Certains s'y rendront, d'autres pourront la regarder en haute définition sur leur écran plasma alors que d'autres ne pourront pas même la regarder puisqu'elle ne sera pas diffusée dans le pays...
 
Free profite de l'autorisation donnée par le CSA (Conseil de surveillance de l'audiovisuel) pour tester les programmes en haute définition. La filiale d'Iliad propose à ses abonnés (parisiens, lyonnais et marseillais) équipés d'une Freebox HD et d'un écran HD ready de visionner les matchs de la Coupe du Monde de football en haute définition. Pour les Français concernés, les matchs seront disponibles sur les canaux 550 et 551 de la Freebox HD.
 
Face à tant d'innovation, il est presque incroyable de voir que les Algériens ne pourront pas regarder ces mêmes matchs parce que les chaînes qui diffusent dans le pays n'ont pas pu acheter les droits de diffusion qui étaient trop élevés.
 
D'après le site allafrica.com, le groupe détenteur des droits pour le Moyen-Orient et le Maghreb aurait en effet demandé 10 millions d'euros à chacune des chaînes qui souhaiteraient retransmettre les matchs.
 
Pas de problème en revanche pour les Anglais : la chaîne BBC va permettre à tous les internautes du pays de visionner gratuitement sur le Web tous les matchs de la compétition qui débutera le 9 juin. "Notre public pourra regarder la Coupe du monde de football à domicile à la télévision, écouter la couverture radio de l'évènement en voiture, ou encore profiter en direct des matchs depuis un ordinateur connecté haut débit à Internet", a expliqué Roger Mosey, directeur des sports à la BBC.
 
(Atelier groupe BNP Paribas - 06/06/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas