Le coupon doit s'insérer dans une stratégie de personnalisation pour fidéliser

Par 02 novembre 2012 2 commentaires
Coupons

Proposer des promotions à ses clients plaît mais ne fidélise pas véritablement ces derniers. Sauf s'ils reçoivent des offres correspondant à leurs besoins. Pour cela, le mobile constitue un support idéal.

Inutile de revenir sur le fait que le coupon - papier ou dématérialisé - est non seulement apprécié des individus mais aussi grandement utilisé par les marques pour fidéliser. Mais selon un rapport d'Aimia, un fournisseur de services de gestion de la fidélisation, se contenter de distribuer des coupons ne suffit pas à bâtir une véritable stratégie de fidélisation. Surtout à un moment où les clients sont de moins en moins fidèles, et plus aptes à saisir les affaires là où elles sont, sans forcément revenir. Pour que cette offre de promotions fonctionne et fasse office de lien avec l'entreprise, il faut qu'elles soient centrées sur le consommateur et non sur l'offre. Et donc qu'elles répondent et même anticipent les besoins. Pour y parvenir, Aimia rappelle quelques pistes.

Identifier le client

Par exemple la nécessité de demander au client de s'identifier sur le site, quand il réceptionne un premier coupon. Cela, afin d'apprendre à connaître peu à peu l'individu. "L’intérêt du couponing est de donner au client une raison de s’identifier pour utiliser des promotions, et donc ensuite de mieux comprendre, influencer et maximiser la valeur de ses meilleurs clients",dit Alan Goldstein, Directeur de la  fidélisation client chez AIMIA. L'autre chose à encourager, est de maximiser le nombre de promotions accessibles via mobile, afin d'être de plus en plus non plus dans le portefeuille mais dans le smartphone de la personne. Et donc de personnaliser encore plus l'offre.

Le mobile pour personnaliser

Sa capacité de géolocalisation confère au canal mobile la possibilité de présenter des avantages ciblés, apporte une vrai valeur et surtout de la pertinence par rapport au besoin du client. Cela, évidemment si le client est en opt-in. Le mobile devrait donc devenir le canal prédestiné pour le couponing, d’ailleurs 15% de la population utilise une application de couponing révèle une autre étude administrée par Aimia, "Born this way Us Millennial Loyalty survey". A noter que les consommateurs ne devraient pas faire trop d'effort pour s'intéresser aux coupons mobiles. En 2012, 20 millions seront écoulés. En 2013, le chiffre devrait grimper jusqu'à 40 millions.

 

Haut de page

2 Commentaires

Bonjour,
Je sais qu'il faut aujourd'hui être indulgent en matière d'orthographe, mais là la faute est dans le titre : on dit s'insérer DANS.
Sur le fond, faire un article sur toutes les solutions de FID sur mobile (comme FIDME) en comparant leurs atouts serait intéressant.
Cdlt

Soumis par David Boissinot (non vérifié) - le 09 novembre 2012 à 10h45

En effet, l'erreur s'est bien insérée DANS notre titre ... Merci pour votre observation et merci également pour votre suggestion. Le sujet est intéressant, mais plus que de la comparaison d'outils ou solutions existants, nous essayons de voir quels sont ceux qui changeront nos usages demain. Mais nous gardons votre proposition en tête !

Bonne journée

Soumis par matthieu turquetil (non vérifié) - le 09 novembre 2012 à 12h55

Vos commentaires

(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Aucune balise HTML autorisée
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

En soumettant ce formulaire, vous acceptez la politique de confidentialité de Mollom.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas