Le courrier électronique trahit une nouvelle fois Microsoft.

Par 06 juin 1999
Mots-clés : Smart city

De nouveau, Microsoft a été mis en défaut au cours de son procès devant les autorités anti-trust américaines. Le gouvernement a présenté un courrier électronique envoyé par le porte-parole de Mic...

De nouveau, Microsoft a été mis en défaut au cours de son procès devant
les autorités anti-trust américaines. Le gouvernement a présenté un
courrier électronique envoyé par le porte-parole de Microsoft, Creg Shaw,
interrogeant les responsables du groupe "quels chiffres pouvons nous
trouver montrant que la part de Netscape sur le marché des logiciels
d'exploitation reste élevée. Le gouvernement a introduit un tas de
chiffres montrant que la part de marché de Netscape dégringole et que
celle de Microsoft est en forte hausse. Cà aiderait si vous pouviez
m'envoyer des rapports montrant que leur part de marché est saine et
stable". L'un des destinataires de l'e-mail, Robert Bennett répond "tous
les analystes sont dans l'ensemble parvenus à la même conclusion, qui est
la part de Netscape recule rapidement et celle d'Internet Explorer monte".
(Le Monde - 6-7/06 - La Tribune - 7/06/1999)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas