Les cours en ligne simplifient le retour des salariés américains à la formation

Par 21 décembre 2012 Laisser un commentaire
e-learning

Le fait de pouvoir suivre des cursus qualifiants à distance encourage de plus en plus d'Américains à retourner sur les bancs de l'école, dans le but d'améliorer leurs compétences, et donc leur vie professionnelle.

Se former tout au long de sa carrière est envisagé par un nombre de plus en plus important d'Américains. 54% des individus ayant actuellement une profession envisageraient ainsi un retour sur les bancs de l'école, afin de parfaire leur formation selon une étude publiée par l'université de Phoenix sur le sujet.  Et ce qui est intéressant, c'est qu'avec la montée en puissance des solutions d'apprentissage à distance, beaucoup des individus interrogés pensent opérer ce retour à l'école à distance. 48% prennent déjà des cours en ligne ou planifient de le faire prochainement. Et cela ne concerne pas que les jeunes diplômés. En effet, si les trois quarts des 25-34 ans interrogés annoncent être déjà clients du e-learning ou s'apprêtent à le devenir, 58% des 35-44 ans sont dans la même optique, comme 46% des 45-54 ans, et un peu plus d'un salarié de plus de 55 ans sur cinq.

Des ambitions professionnelles

Le but de ce retour à la formation : continuer à disposer des compétences requises pour les postes occupés ou convoités. Selon l'université, si beaucoup d'emplois sont actuellement vacants, l'une des raisons est qu'il y aurait une pénurie de personnes pouvant les occuper. familiales seraient à l’origine de ces choix. Actuellement, plus de 78% des adultes américains pensent que l’obtention d’un diplôme supérieur est primordiale sur le marché de l’emploi. Pour 47% d’entre eux, poursuivre ces études permettrait d’ailleurs d’avoir de meilleurs objectifs professionnel et la possibilité de connaître un nouveau départ pour leur carrière. Cependant, cette décision serait principalement motivée par l’aspect pécunier que pourrait représenter un nouveau travail, obtenu grâce à la poursuite des études après être rentré dans la vie active.

 

Des ambitions plus personnelles

"Ici, nous voyons de nombreux adultes poursuivre leur cursus, afin de combler leurs lacunes, mais aussi pour leur permettre d’évoluer positivement dans leur carrière. Les nouvelles technologies leur permettraient de pallier plus aisément ces manques", avance le Dr Bill Pepicello, Président de l’Université. Un Américain sur deux penserait également que ce choix permettrait une revalorisation et une satisfaction personnelle de l’individu. Continuer ses études pendant sa carrière professionnelle représenterait aussi un bon exemple pour les générations futures. En effet, 39% des personnes interrogées admettraient que poursuivre son cursus scolaire permettraient à leurs enfants d’intégrer la nécessité d’avoir un diplôme universitaire.

Haut de page

Vos commentaires

(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Aucune balise HTML autorisée
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

En soumettant ce formulaire, vous acceptez la politique de confidentialité de Mollom.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas