Le courtage d’actions par Internet~: nouvelle menace pour les courtiers

Par 05 novembre 1998
Mots-clés : Smart city

japonais. Sumitomo Bank et la banque d’affaires américaine Donaldson, Lufkin & jenrette (DLJ), propriété de l’assureur AXA, envisagent de créer une société spécialisée dans le courtage d’actions su...

japonais.
Sumitomo Bank et la banque d’affaires américaine Donaldson, Lufkin &
jenrette (DLJ), propriété de l’assureur AXA, envisagent de créer une
société spécialisée dans le courtage d’actions sur Internet.
Ce n’est pas le seul projet. Pour sa part, Sony a débuté des discussions
avec le premier courtier en ligne américain Charles Schwab Corp. Bien
qu’officiellement Sony refuse de préciser ses projets “nous n’avons
encore rien décidé quant à la vente d’actions par Internet”, le groupe
considère la finance comme “une activité stratégique”. Or, pour
l’instant, Sony n’est présent que dans l’assurance-vie.
De son côté, le distributeur de logiciels Softbank poursuit un projet de
création de courtier en ligne avec le numéro deux américain, E*trade
Group, mais là aussi rien d’officiel.
(Les Echos 05/11/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas