Courtage en ligne : Fimatex achète Boursorama

Par 03 avril 2002
Mots-clés : Smart city

44 millions d’euros. C’est le prix du rachat de Boursorama, portail très visité d’informations financières, par Fimatex, l’un des principaux courtiers en ligne français, détenu à 77 % par ...

44 millions d’euros. C’est le prix du rachat de Boursorama, portail très visité d’informations financières, par Fimatex, l’un des principaux courtiers en ligne français, détenu à 77 % par la Société Générale. Ces 44 millions d’euros seront financés à 80 % par des échanges de titres. Pour Fimatex, cette opération est un moyen d’accroître son chiffre d’affaires par des revenus publicitaires qui pourraient atteindre 9 % de ses recettes globales. Il s’agit surtout d’une stratégie qui vise à tirer une forte synergie des deux bases clients des sociétés. Le potentiel semble en effet important. « Sur les 850.000 membres que compte Boursorama, 80 % possèdent un portefeuille en bourse mais seulement 31 % d’entre eux font appel à un courtier en ligne » explique Vincent Taupin, PDG de Fimatex. De plus, les 73.000 détenteurs de compte chez Fimatex seront incités à accéder aux informations financières payantes diffusées par Boursorama. La stratégie est-elle gagnante ? L’action Fimatex a gagné hier 11,48 %, bien que le courtier en ligne finisse l’exercice 2001 sur une perte nette annuelle de 52 millions d'euros. (Atelier BNP Paribas – 3/04/2002)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas