La courtoisie des utilisateurs de téléphone portable a certaines limites... géographiques!

Par 12 novembre 2003

Les utilisateurs de téléphones portables ne se comportent pas tous de la même manière : certains sont plus respectueux que d'autres à l'égard de leurs concitoyens, et les habitudes varient ...

Les utilisateurs de téléphones portables ne se comportent pas tous de la même manière : certains sont plus respectueux que d’autres à l’égard de leurs concitoyens, et les habitudes varient curieusement selon les régions.

C’est ce que révèle une étude du cabinet V&L Research & Consulting Inc, menée auprès de 500 utilisateurs américains de téléphone mobile et qui s’est intéressée au comportement de ceux-ci dans les lieux publics. Lorsque leur téléphone sonne, 42 % quittent l’endroit où ils se trouvent de manière à ce que leur conversation ne dérange pas des tiers, et seulement 30 % tentent de ne pas parler trop fort pour ne pas importuner les personnes alentour.

Pour ce qui est des sonneries, on ne les entend pas dans les mêmes endroits d’un bout à l’autre du pays! Par exemple, à l’ouest (en Californie ou en Oregon par exemple), les utilisateurs disent couper leur sonnerie dans les bibliothèques, les théâtres, ou dans les restaurants. Au sud des Etats-unis, les habitants coupent leur sonnerie de téléphone à l’église, tandis que dans les régions de l’Atlantique centre c’est dans les banques et les administrations que les utilisateurs font le plus attention à ce que leur téléphone ne sonne pas.

Une autre étude commandée par AT&T relève certaines contradictions parmi les déclarations des sondés : 86 % se disent en effet respectueux vis-à-vis des autres dans l’utilisation qu’ils font de leur téléphone portable, mais ils sont 51 % à juger que les autres manquent de courtoisie! Autre bizarrerie, 80 % des sondés déclarent que l’utilisation de l’option vibreur sur les téléphones portables est préférable, mais ils ne sont que 50 % à y avoir recours.

Si les habitudes divergent, une chose est sûre, le portable continue de faire des adeptes, et pas des moindres : 62 % des utilisateurs américains disent avoir leur téléphone avec eux où qu’ils soient, et, plus dramatique, 15 % des sondés déclarent se sentir nus sans leur téléphone portable!

(Atelier groupe BNP Paribas – 07/11/2003)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas