CPL, Darty Box: vers une réduction de la fracture numérique?

Par 12 janvier 2007

Malgré des chiffres encourageants sur l'accès à Internet (plus de 27 millions d'internautes recensés fin octobre), des millions de Français ne disposent toujours pas d'une connexion, souvent pour...

Malgré des chiffres encourageants sur l'accès à Internet (plus de 27 millions d'internautes recensés fin octobre), des millions de Français ne disposent toujours pas d'une connexion, souvent pour des raisons financières ou de méconnaissance des technologies virtuelles. Sans oublier, bien sûr, l'éloignement géographique des centrales téléphoniques (au-delà de 4 km, l'ADSL devient une bataille...). Aujourd'hui, plusieurs initiatives sont mises en œuvre pour permettre à tous de profiter d'Internet. 2007 annonce-t-il la fin d'une France numérique à deux vitesses?
 
Face aux 2000 euros que requiert en moyenne le déploiement de la fibre optique par foyer, le Courant Porteur en Ligne, qui utilise le réseau électrique pour apporter Internet (1 à 5 Mb/s) et la téléphonie sur IP, est économique et ne nécessite pas de travaux coûteux.
 
Utilisé à Courbevoie et prochainement en région parisienne et à Dunkerque, le CPL, qui promet le haut-débit à petit prix, intéresse désormais opérateurs, collectivités territoriales, sociétés et cabinets de conseil en informatique. D'ailleurs, si l'expérience des 825 foyers de Dunkerque est un succès, 60 000 foyers supplémentaires seront équipés, prélude à de nombreux autres déploiements.
 
Et pour les personnes désireuses de profiter d'Internet mais aux notions informatiques minimes, la Darty Box, qui table sur la relation de "confiance" qu'elle entretient avec ses clients, promet un suivi individualisé à chacun.
 
Un Internet plus humain et surtout plus accessible pour demain?
 

Mathilde Cristiani, pour L'Atelier
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 12/01/2007)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas