CPL : première spécification ouverte approuvée

Par 23 février 2006
Mots-clés : Digital Working

Sous l'égide de l'Union européenne, l'alliance Opera (Open PLC European Research Alliance, à ne pas confondre avec le navigateur éponyme) vient d'annoncer l'approbation de ce qu'elle considère...

Sous l'égide de l'Union européenne, l'alliance Opera (Open PLC European Research Alliance, à ne pas confondre avec le navigateur éponyme) vient d'annoncer l'approbation de ce qu'elle considère comme la première spécification ouverte pour la technologie du courant porteur en ligne (CPL), ou en anglais, Powerline Communications (PLC). L'objectif est de développer une norme d'accès CPL de nouvelle génération pour en accélérer le déploiement.
 
Baptisée Broadband Over Powerline (BPL), cette première spécification est basée sur la technologie du fabricant de puces espagnol DS2 (Design of Systems on Silicon). Elle vise à assurer le développement de technologies CPL à très haut débit tout en assurant l'interopérabilité avec les autres moyens de transmission (ADSL, fibre optique...) puisqu'elle est censée permettre de les prolonger.
 
Plus de 40 partenaires, parmi lesquels des services publics, des opérateurs télécoms, des industriels et dix universités, œuvrent depuis plus de deux ans à l'élaboration de cette première spécification.
 
(Atelier groupe BNP Paribas - 23/02/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas