Cracher sur son téléphone, avenir de la médecine ?

Par 02 décembre 2011
self diagnostic phone

- "Comment ça va ?" - "Ah, ça, j'en bave..."

Après "passez votre doigt", "touchez l'cône", "tapez votre code", la prochaine instruction de votre iPhone pourrait être "crachez sur l'écran".

"Ah ! Ouh ! Beurk ! C'est répugnant ! Vous voulez que je vous dise ? Nous vivons dans une société décadente..."

Eh bien en réalité non, les fins sont uniquement scientifiques, parole de scout !

L'explication tient en une théorie développée par des chercheurs coréens du Korean Advanced Institute of Science and Technology à Daejeon. Ces derniers proposent en effet d'utiliser la très haute sensibilité des écrans tactiles des smartphones actuels dans un but d'analyse biologique. En déposant un échantillon de salive sur l'écran en question, celui serait donc capable d'évaluer, en vrac: si vous êtes enrhumé, si votre gorge n'est pas trop irritée, ou encore si la nourriture que vous avez consommée était pas empoisonnée (on sous-estime hélas bien trop souvent le risque de se faire assassiner au détour d'un gigot d'agneau/flageolet par un fils avide d'héritage).

Pour réaliser cette prouesse, 1 centilitre de salive suffit, ce qui au final revient quand même bien moins cher qu'une visite médicale.

Et pour éviter de vous retrouver avec un écran dégoulinant de sécrétion buccale, les chercheurs ont même mis au point un mini-film à apposer sur celui-ci, et qui n'altère pas les capacités de mesure de l'appareil.

Médecins, soyez préparés: il est proche le jour où des applications à 0,99 euros prendront votre place.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas