Le créateur de Floritel veut fleurir le monde avec Internet.

Par 08 octobre 1998
Mots-clés : Future of Retail, Europe

Après avoir crée en 1988 Floritel, un service de commande florale par Minitel, fax et téléphone, Yves Baix, dix ans après, se lance le défi de “Livrer partout dans le monde en moins de quatre heure...

Après avoir crée en 1988 Floritel, un service de commande florale par
Minitel, fax et téléphone, Yves Baix, dix ans après, se lance le défi de
“Livrer partout dans le monde en moins de quatre heures” via Internet
“nous avons développé un modèle d’organisation très direct qui place les
nouvelles technologies de communication au cœur de la transaction entre le
client et le fleuriste”.
Toutes les fonctions liées au négoce international des fleurs coupées sont
assurées par un outil informatique unique (traduction des textes en
diverses langues pour pouvoir travailler avec 200 pays, conversion
automatique des monnaies au cours de la veille, gestion des règles
fiscales nationales, repérage géographique de la localité de livraison,
transmission des commandes chez le fleuriste, transferts financiers ...).
Floritel (20 salariés), implantée à Marseille, réalise encore 97 % de son
chiffre d’affaires (27 millions de F) par Minitel et traite
quotidiennement plusieurs centaines de commandes en France et dans les
pays limitrophes principalement.
Les internautes apprécient toutefois de plus en plus le service. 200 000
consultations mensuelles du site (http://www.floritel.com) génèrent 500
commandes de plusieurs centaines de francs chacune “ce n’est qu’un début.
Les autoroutes de l’information nous offrent la possibilité de reproduire
dans chaque pays du monde ce que nous réalisons en France”.
(Enjeux Les Echos - octobre 1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas