Sur Credibles, le financement participatif se récompense en produits alimentaires

Par 21 juin 2013 4 commentaires
screenshot

Credibles est une plateforme de crowdfunding dédiée au secteur de l’alimentaire. L’utilisateur investit chez un producteur, et reçoit en échange des “credits comestibles.”

Les sites de crowdfunding, ou financement participatif, ne manquent pas. Initialement, les sites comme Kickstarter et IndieGogo étaient ouverts à tous types de projets. Désormais, de plus en plus de sites de financement participatif sont spécialisés. C’est par exemple le cas de Watsi, dédié aux projets humanitaires, Seedvo et Fundable pour les PME (depuis que le JOBS Act permet aux PME de lever des fonds auprès de particuliers). Credibles est un service de financement participatif réservé à l’industrie alimentaire. Comme tous les secteurs, celui-ci présente des spécificités qui requièrent un modèle de financement adapté. Le principe de Credibles est simple. L’utilisateur investit une somme d’argent chez un producteur ou un restaurateur du réseau Credibles, en échange de “edible credits,” ou de “crédits comestibles” à utiliser en magasin ou pour payer l’addition.

Pré-payer ses produits alimentaires

Credibles propose ainsi un modèle de financement participatif où le retour sur investissement se mesure en pommes, fromage et saucisson sec. Si un utilisateur finance un producteur de pommes à hauteur de 100 dollars, il récupère un “crédit comestible” légèrement supérieur, de 110 Credibles par exemple. La plateforme en ligne permet ainsi de rechercher des agriculteurs et restaurants locaux, d’investir chez eux, de gérer son compte et ses Credibles. Le client peut ensuite se rendre dans le restaurant chez lequel il a investit, et demander tout simplement de payer en Credibles. Comme toute plateforme de crowdfunding, Credibles fait une curation soignée des projets présents sur sa plateforme, qui vont “du sushi durable au yaourt frais, en passant par les jus pressés et les restaurants organiques” explique Guillaume Lebleu, co-fondateur de Credibles; ce qui permet également aux internautes de découvrir des producteurs locaux et des chefs de qualité.

Un modèle adapté aux spécificités du secteur

Côté producteurs et restaurateurs, Credibles constitue un bon moyen de financer son fonds de roulement, et de fidéliser sa clientèle. De nombreuses startups se sont attaquées au secteur de l’alimentaire, avec souvent pour objectif de combiner les besoins des producteurs locaux et les exigences des consommateurs. La plupart, comme le modèle des CSA (équivalent des AMAPS françaises) ou celui de Good Eggs, utilisent Internet pour permettre aux consommateurs de passer commande en ligne et se faire livrer des produits chez soi. Credibles fait un autre pari: vendre les produits alimentaires à l’avance, et “utiliser ainsi les canaux de distribution existants des commerçants, tout en permettant aux consommateurs de rester flexibles et d’acheter leurs produits quand bon leur semble,” explique Guillaume Lebleu. 

Haut de page

4 Commentaires

Belle initiative innovante de Credibles! Lorsqu'on veut monter une plateforme de financement participatif, il est important de se spécialiser. Le crowdfunding dans le secteur alimentaire c'est la première fois que nous en découvrons. Quand à la plateforme DevHope.com, elle fait mobiliser des fonds pour le financement des projets d'intérêt général par l'approche du financement participatif pour l'impact d'un développement humain, solidaire et social de qualité. Si vous êtes dans le secteur alimentaire et nous dans le social, le développement solidaire, nous concluons remarquablement que le financement participatif nous permet d'être complémentaire et de délimiter tout ce qui ne concourt pas à un mieux-être social partagé pour le soutien de nos nobles causes.

Soumis par DevHope (non vérifié) - le 24 juin 2013 à 20h32

Nous encourageons cette superbe initiative, qui permet de soutenir le développement en évitant les moyens classique de financement. Il est important de savoir que la finance participative est la meilleure alternative et le meilleur partenaire au développement en cette période de crise mondiale.

Soumis par Devhope (non vérifié) - le 13 juillet 2013 à 01h30

Beau concept, c'est une bonne chose que le commerce local et les petits producteurs reviennent sur le devant de la scène. D'ailleurs plusieurs plateformes de crowdfunding l'ont compris, en France les poids lourds comme Ulule ou KissKiss BankBank commencent à s'y mettre et il existe d'ailleurs d'autres plateformes comme Bulb in Town qui se consacrent intégralement aux projets à dimension locale.

Soumis par Edouard V. (non vérifié) - le 18 juillet 2013 à 10h14

Le concept est très intéressant, une solution à envisager pour nos producteurs locaux.

Soumis par Solutis - le 17 octobre 2013 à 16h28

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas