Créer une page de conversation autour d'une marque, c'est juste un habillage

Par 11 mars 2010
Mots-clés : Smart city

Les enseignes ont pris l'habitude de discuter avec les consommateurs via des pages de fan sur Facebook. TweetShare se propose de parer le fil Twitter de fonctions équivalentes.

Suivre une discussion spécifique sur Twitter peut s'avérer complexe. Le service TweetShare et l'application gratuite sur iPhone se propose de faciliter la tâche à ses utilisateurs. Dans le cas d'un internaute, cela permet de centraliser - et d'isoler - un sujet de conversation du reste de ses tweets. Mais là où le service prend vraiment de l'ampleur, c'est dans le cadre d'une utilisation pour des groupes ou des entreprises. Imaginons une enseigne de produits de grande consommation.
Un tableau de bord pour centraliser les réponses
Lors du lancement d'un nouveau concept, elle peut lancer simultanément plusieurs fils thématiques : retour après usage, caractéristiques techniques, prix, concurrence. TweetShare va lui donner un tableau de bord pour centraliser les réponses et les relances éventuelles, avoir une idée du volume conversationnel. Une des bonnes idées du système est de cumuler les followers - abonnés au compte Twitter - des différents protagonistes, afin de donner aux marketeurs une vue de l'audience potentielle des conversations.
Charger un document prétexte
Pour mettre en place ces fils thématiques, il suffit de charger sur le service un document qui servira de prétexte : vidéo, présentation, PDF, photo, etc. Si l'utilisateur n'a pas les moyens ou n'a pas l'envie d'user de TweetShare comme plate-forme de stockage, il est possible d'embarquer un lien vers des fichiers stockés sur YouTube, SlideShare… L'application pour téléphone mobile donne accès aux fonctions de chargement de fichiers et de suivi des conversations. Dans le second cas, le logiciel amène sur la page web du service. Fuze Box, créateur du système, sera présent au SXSW.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas