Crise : la Malaisie investit dans les infrastructures pour PME

Par 04 mai 2009
Mots-clés : Smart city

Pour relancer l'activité économique, la Malaisie parie sur les petites et moyennes entreprises, en favorisant l'usage des nouvelles technologies.

La Malaisie vient de lancer un programme de soutien et de stimulation de l'économie pour faire face à la crise. Ce projet vise à favoriser l'adoption des technologies de l'information et de la communication par les PME et TPE. Pour cela, des investissements supplémentaires sont faits à Cyberjaya. Cette ville nouvelle inaugurée en 2003 a été construite dans le but d'attirer les entreprises multinationales à forte valeur ajoutée et de favoriser la création d'entreprises locales de nouvelles technologies.
Un meilleur environnement technologique
Le plan de relance prévoit notamment de généraliser l'accès à l'Internet haut débit pour les entreprises. Mais également de développer un meilleur réseau de transport et d'apporter une assistance juridique, administrative et logistique aux entreprises qui veulent développer leur activité. D'après C. J. Aung, président de l'association des industries multimédia et des ordinateurs, "le développement de l'usage des TIC n'est pas seulement un question d'amélioration de l'efficacité, mais également un outil pour réduire les coûts".
Une relance financée par des obligations
"Et développer les réseaux permettant aux entreprises de créer des partenariats et de mieux travailler ensemble". Le plan de relance se nomme "RM60bil". Il incorpore notamment des obligations d'états garanties sur trois ans : les RM5Bil. Une partie de l'argent récupéré est directement réinvestie dans les TPE et les PME. Ce plan prévoit par exemple que le gouvernement se porte garant des prêts bancaires afin de faciliter la distribution des crédits et de rassurer emprunteurs et banques.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas