Croissance soutenue pour Ubi Soft sur l’exercice 2002/2003

Par 07 mai 2003

L’éditeur français de jeux vidéos Ubi Soft a annoncé un chiffre d’affaires (CA) en hausse de 23%, à 453 millions d’euros, pour l’exercice 2002/2003 clos le 31 mars dernier. Il n’avait pas obtenu ...

L’éditeur français de jeux vidéos Ubi Soft a annoncé un chiffre d’affaires (CA) en hausse de 23%, à 453 millions d’euros, pour l’exercice 2002/2003 clos le 31 mars dernier. Il n’avait pas obtenu plus de 369 millions d’euros de CA lors de l’exercice précédent. Les résultats de l’éditeur n’ont cependant pas été réguliers sur l’ensemble de l’exercice, les deux premiers trimestres accusant même une baisse des revenus. Mais la situation s’est redressée au troisième trimestre avec un CA en hausse de 15% par rapport à la même période un an plus tôt. Au dernier trimestre de l’exercice, Ubi Soft a enregistré un CA de 179 millions d’euros, contre 90,5 millions d’euros l’année passée, mais surtout en augmentation de 98% par rapport au trimestre précédent ! Ces résultats satisfaisants s’expliquent par des ventes supérieures à toutes les prévisions, à plus de 7 millions d’unités, alors qu’Ubi Soft attendait 6 millions de jeux vendus. Deux jeux vidéos, inspirés de deux romans de l’écrivain Tom Clancy, ont généré à eux seuls près de 5,5 millions de ventes. Il s’agit de « Splinter Cell » et de « Ghost Recon », deux simulations d’opérations antiterroristes. Les ventes ont gagné 35% aux Etats-Unis, contre un recul de 20% en Europe où Ubi Soft réalise 56% de son CA. Par rapport aux différentes plates-formes du marché, la PlayStation 2 de Sony comptabilise 28% des ventes, la Xbox de Microsoft 27%, la Gamecube de Nintendo 7% et les PC 23%.(Atelier groupe BNP Paribas – 07/05/03)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas