Du crowdsourcing pour faciliter le quotidien des aveugles

Par 13 mai 2011
Application crowdsourcing pour aveugles

VizWiz propose à un utilisateur de photographier un environnement sur lequel il a une question, puis d'envoyer sa demande. Une réponse, fournie par des employés dédiés, lui est transmise dans les deux minutes.

Pour faciliter le quotidien des personnes aveugles, il n'est pas forcément besoin que l'ensemble des endroits qu'ils parcourent soient adaptés. Un collectif de chercheurs* travaille sur VizWiz, une application basée sur le principe du crowdsourcing : elle permet aux personnes qui souffrent de cécité de prendre des situations en photo tout en posant oralement une question, et d'obtenir une réponse en moins de deux minutes. Cela grâce à une plate-forme comme Amazon Mechanical Turk, sur laquelle des employés répondent aux questions en fonction de la demande. Ici, les chercheurs ont exploité la technologie VoiceOver, développée par Apple et intégrée dans les iPhones 3GS. Elle permet au téléphone de lire grâce à une voix synthétique les informations sélectionnées par le doigt de l'utilisateur.

Requêtes

Cela lui permet de naviguer si ce dernier est atteint de cécité. Dans le cas de VizWiz, il suffit d'ouvrir l'application, de taper deux fois sur l'écran et le téléphone prend une photo. Il peut s'agir de l'intérieur d'un placard contenant des boîtes de conserves, par exemple. L'iPhone demande par la suite à la personne de poser une question orale (comme "quelles sont les boîtes de conserves dans mon placard ?"). L'enregistrement est lancé en tapant deux fois sur l'écran et en demandant. Par la suite,  toutes ces données sont  envoyées sur le serveur et un employé les écoute et y répond par écrit. Enfin, la réponse est transmise à l'iPhone qui retranscrit la réponse qui pourra être du type : "A gauche se trouvent les tomates, en haut les champignons et à droite des haricots".

Optimisation de la demande

Pour améliorer l'efficacité des réponses aux requêtes sur Mechanical Turk, les chercheurs utilisent quickTurkit, un outil qui permet d'optimiser la présence d'employés censés répondre aux questions posées et qui permet de réduire le temps d'attente, tout en assurant la présence d'un répondant. Concrètement, quickTurkit permet aux applications clientes, comme VizWiz de signaler quand elles ont besoin de main d'œuvre supplémentaire. L'application mobile signale qu'une nouvelle question risque d'arriver (car l'application est activée quelque part), ce qui permet à quickTurkit de recruter une personne disponible au plus vite. Les tests ont montré que garder un pôle de 10 employés est le plus utile, bien que coûteux. A noter que ce nombre d'employés permettrait de répondre à environ 700 requêtes par heure.

* des universités de Rochester, de Maryland, de Floride, de Whashington et du MIT

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas