Le curseur prend une nouvelle dimension avec la 3D

Par 26 août 2015 1 commentaire
Le curseur passe à la 3D

Rêve des designers, un curseur en trois dimensions vient d’être mis au point à l’université de Montréal. Le dispositif permettrait à terme une meilleure immersion et un meilleur contrôle des objets 3D.

« Notre nouvelle technologie remet en question ce qu'un curseur peut ou ne pas faire ». Chercheur à l’université de Montréal, Tomás Dorta annonce d’emblée l’ambition du projet de son équipe, baptisée Hyve 3D. Ces derniers viennent en effet de mettre au point un curseur en trois dimensions. Présenté lors de la conférence Siggraph 2015 début août 2015, ce nouveau type de curseur fonctionne avec une tablette et un système d’immersion 3D. Concrètement l’utilisateur exploite une tablette et un stylet face à un écran immersif pour pouvoir sélectionner des éléments, dessiner, etc. Le tout en trois dimensions.

L’idée des chercheurs de l’université de Montréal est de rendre le travail des designers plus facile et plus intuitif. Avec un tel système, ces derniers pourront s’immerger dans une pièce ou un immeuble qu’ils ont conçu et modifier les formes, les couleurs, les textures d’un seul clic. Ils pourraient même dessiner dans l’environnement en trois dimensions face à eux. Mais les applications ne s’arrêtent pas là : « Nous croyons que les applications du curseur 3D vont bien au-delà des esquisses et pourraient comprendre notamment la conception architecturale, l'imagerie médicale et bien sûr les jeux informatiques. Il n'est nullement question ici de gadgétiser le curseur, mais plutôt de repenser la façon dont les humains interagissent avec les ordinateurs dans le cadre du processus de création. » explique Tomás Dorta dans le communiqué de l’université.

Haut de page

1 Commentaire

lkù

Soumis par omnipage (non vérifié) - le 27 août 2015 à 09h46

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas