Qui sont les «cyber-chercheurs» d’emplois en Europe?

Par 15 décembre 2000
Mots-clés : Smart city, Europe

Pour mieux répondre aux attentes des internautes, Jobline International, site généraliste européen de recrutement sur Internet, a réalisé une étude sur le profil de ses «jobliners». La base europée...

Pour mieux répondre aux attentes des internautes, Jobline International,
site généraliste européen de recrutement sur Internet, a réalisé une étude
sur le profil de ses «jobliners». La base européenne de CV de Jobline
contient aujourd’hui plus de 650 000 candidats, dont 89 000 en France,
originaires de 12 pays européens, possèdant des profils très différents.
70 % des candidats ayant enregistré leur CV sur Jobline ont entre 20 et 35
ans. Un tiers d’entre eux a entre 25 et 29 ans.
80 % ont fait des études supérieures. La catégorie Bac + 3/licence est
majoritaire au Danemark (58,04 %) et en Espagne (61,57 %). L’Allemagne
(52,92 % de niveau Bac) dispose elle aussi d’un nombre important de
candidats qualifiés: MBA (12,63 %) doctorat (7,9 %).
16 % des CV de la base européenne de Jobline proviennent de candidats
recherchant des postes dans le secteur de l’informatique et des
télécommunications. Les secteurs de la vente (13 %) et de la technologie
(10,46 %) progressent régulièrement depuis le début de l’année. Jobline
est également utilisé par des personnes spécialisées dans les secteurs des
services (8,5 %), de l’économie (8,13 %), de l’administration (6,7 %), du
management (3,36 %), de l’éducation (4,79 %), des transports (2,14 %), de
la médecine (2,72 % et du droit (1,05 %).
La base de CV française, dotée de cinq points forts: l’informatique et
les télécommunications, le management, la vente et le technologie, est
l’une des plus diversifiée à l’instar des bases autrichienne et suédoise.
Elle dispose aussi du plus grand nombre de candidats spécialisés dans le
droit (1,43 %) avec la Grande-Bretagne (1,1 %).
Le plus important secteur est celui de la médecine en Autriche (4,18 %) et
en Suède (4,6 %).
Le secteur commercial domine en Allemagne: management (8,1 %), marketing
(9,57 %) et vente (18,39 %).
Les candidats issus de l’administration sont très nombreux en Espagne
(12,41 %) et au Danemark (11,48 %).
Par ailleurs, le secteur de l’informatique et des télécommunications
commence à être rattrapé par les autres secteurs. Le secteur de la vente
(18,39 %) a ainsi dépassé celui de l’informatique (14,85 %) en Italie.
(Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 15/12/2000)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas