Cyber-Comm lance son premier terminal de paiement sur Internet.

Par 02 février 1999
Mots-clés : Smart city, Europe

Né le 1er décembre 1998 de la fusion des consortiums Cybercard et E-Comm, Cyber-Comm vient de présenter un lecteur de cartes à puce destiné essentiellement aux transactions sur Internet. Se connecta...

Né le 1er décembre 1998 de la fusion des consortiums Cybercard et E-Comm,
Cyber-Comm vient de présenter un lecteur de cartes à puce destiné
essentiellement aux transactions sur Internet. Se connectant directement
sur le PC du cyberclient, sur un port série, parallèle, USB ou infrarouge,
il s'appuie sur le protocole SET 1.0. Il acceptera non seulement les
cartes bancaires BO, les plus répandues en France aujourd'hui, mais
également le futur format EMV (Europay Mastercard, Visa). Une évolution
vers des cartes du type porte-monnaie électronique est à l'étude. Dans les
prochaines semaines, un fournisseur de terminaux devrait être choisi parmi
trois. Le premier objectif est de diffuser au cours du deuxième semestre
1999, 30 000 lecteurs. Voulant en priorité faire converger les protocoles
de paiement C-SET (Cybercard) et SET (E-comm), "l'association" Cyber-Comm
dispose du soutien puissant de onze banques françaises, du groupement
Cartes bancaires, Carte Bleue, Visa, Europay et Mastercard.
(01 Informatique - 29/01/1999)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas