Cyber-contrôle : le fournisseur d’accès russe BSK fait de la résistance

Par 16 avril 2000
Mots-clés : Smart city

Le quotidien Libération était le premier à révéler la survivance de certaines méthodes de contrôles totalitaires chez le FSB, petit frère moderne du KGB. Celui-ci exige de la part de tous les fourni...

Le quotidien Libération était le premier à révéler la survivance de
certaines méthodes de contrôles totalitaires chez le FSB, petit frère
moderne du KGB. Celui-ci exige de la part de tous les fournisseurs d’accès
russe, une collaboration très étroite avec ses services. Le FSK exige de
tous les fournisseurs d’accès Internet qu’il lui fournissent : la liste
complète de leurs clients avec leur mot de passe, ainsi qu’une liaison
informatique directe vers le FSK, installée à leurs frais. Si le
fournisseur d’accès Internet BSK s’est engagé comme tous les autres à
donner tous les renseignements souhaitables en cas de poursuite
judiciaire, BSK refuse d’exécuter cette demande systématiquement. BSK
vient d’obtenir gain de cause auprès de la justice. Libération revient sur
l’événement en page 26 de son journal. « L’Etat doit lutter contre la
criminalité, mais au dépend de la vie privée », ajoutent les défenseurs
des droits de l’Homme.
(Jean de Chambure - Atelier BNP-Paribas - 17/04/2000)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas