Cyber-histoire: la reconnaissance vocale plus précise que le geste?

Par 23 janvier 2007
Mots-clés : Future of Retail, Europe

Eteindre la lumière ou écrire un texte sur son PC simplement avec la voix? Appeler un ami sans toucher son téléphone? Voilà qui est désormais réalisable à l'heure où les logiciels de commande...

Eteindre la lumière ou écrire un texte sur son PC simplement avec la voix? Appeler un ami sans toucher son téléphone? Voilà qui est désormais réalisable à l'heure où les logiciels de commande vocale et les services comme Dragon Naturally Speaking se multiplient. Mais cette possibilité de commander par la voix, qui permet de libérer les mains et de rendre les outils informatiques accessibles à tous fait encore figure de nouveauté. Pourtant, elle intéresse depuis longtemps les professionnels de l'informatique.
 
Loin d'être nouveaux, les travaux sur la reconnaissance vocale remontent au début du XXème siècle. En 1952, K.H. Davis, R. Biddulph et S. Balashek, du laboratoire Bell Labs, mettent au point The Automatic Recognition of Spoken Digits, un système électronique capable de reconnaître certains chiffres. Le futur était à portée de voix!
 
Les années 1970 ont elles aussi apporté leur lot de promesses technologiques, en particulier grâce aux travaux de Frederick Jelinek, un professeur élu en 2001 à la National Academy of Engineering (NAE) qui, de 1972 à 1993, a dirigé chez IBM le groupe de recherche sur la reconnaissance vocale.

Un ordinateur qui répond à des ordres vocaux?
Voilà qui est devenu possible en 1981! Sommairement néanmoins...
(cliquez pour agrandir) 
Et en 1981, le salon des composants électroniques de Paris présente un logiciel capable de comprendre certains ordres. La commande vocale devient la figure de proue de l'ère technologique. On se prend même à espérer pouvoir commander un jour un steak frites à sa cuisinière électrique! Le "miracle de la micro-informatique" suscite attentes et convoitises!
 
Si la possibilité de pouvoir cuisiner de son fauteuil se fait attendre, de plus en plus d'appareils embarquent aujourd'hui des fonctionnalités de commande vocale. Avec quelques ratés cependant: Microsoft, qui souhaitait intégrer un système de reconnaissance vocale à Vista, a organisé en juillet 2006 une démonstration publique qui s'est révélée totalement infructueuse, le système ne comprenant aucun des ordres de son utilisateur...
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 23/01/2007)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas