Cyber-surveillance : JingJing et Chacha veillent sur vous

Par 10 mars 2006
Mots-clés : Smart city, Asie-Pacifique

Connaissez-vous JingJing et Chacha ? Ces sympathiques petits personnages ont l'air de sortir tout droit d'une bande dessinée pour enfants. Le 21 janvier 2006, les habitants de Shenzhen, ville du...

Connaissez-vous JingJing et Chacha ? Ces sympathiques petits personnages ont l'air de sortir tout droit d'une bande dessinée pour enfants. Le 21 janvier 2006, les habitants de Shenzhen, ville du Sud de la Chine, ont découvert ces deux personnages sur le portail officiel de la ville représentant la Police Internet de Shenzhen.
 
Le message est explicite. "Jing Cha" signifie "police" ou "policier"en chinois.
  
 JingJing et Chacha
 
Selon la Division de Surveillance Internet de Shenzhen du Bureau de Sécurité Publique, ces deux personnages sont là pour rappeler aux internautes que l'Internet en tant qu'espace public n'échappe à la loi et à la surveillance policière.
 
Cette dernière est apparemment animée par une intention pédagogique. Le China Digital Times (http://chinadigitaltimes.net/) qui a enquêté sur le sujet rapporte en effet que ces deux personnages ont tous deux une adresse Web permettant de se familiariser avec eux et de dialoguer…
 
http://66110.qzone.qq.com (pour JingJing)
http://777110.qzone.qq.com (pour Chacha).
 
On y trouve notamment un blog, un album photo (des images en fait) et une adresse QQ (logiciel de messagerie instantanée) pour communiquer de façon interactive. Actuellement, six policiers seraient directement affectés à faire fonctionner ce dispositif Internet.
 
La page de Chacha, cyber-policière pour Shengen 
 
(Atelier groupe BNP Paribas - 09/03/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas