Cybersanté : le patient à besoin d'une clé d'authentification unique

Par 22 octobre 2008

Selon The Rand Corporation, ce numéro d'identification unique fiabilisera et sécurisera un futur réseau d'informations santé aux Etats-Unis. Son déploiement - longtemps controversé - est cher, mais s'annonce rentable.

L'adoption d'un numéro unique d'identification du patient est un pré-requis au succès d'un réseau d'information santé national (NHIN) aux Etats-Unis, annonce The Rand Corporation dans une étude. Seul problème : les questions liées à la sécurité des données personnelles ont ralenti le développement de cette clé d'authentification unique. Pour accélérer son développement, l'institut rappelle ce qu'il considère comme les grands avantages du système, d'ailleurs mandaté lors du vote du cadre législatif HIPAA en 1996. Le premier concerne la partie économique d'un tel déploiement. L'investissement dans un système d'UPI, s'il s'annonce coûteux, sera au final bien plus rentable que les solutions actuelles, comme le recoupement d'informations à partir de statistiques.
Un coût de déploiement rentabilisé par des économies sur le long terme
Selon les responsables de l'étude, il faudrait débourser à peu près autant que pour mettre en place un Real ID - solution proposée dans le cadre du Real ID Act de 2005, et qui vise notamment à attribuer un identifiant unique par personne pour le permis de conduire et la carte d'identité. Soit plus de 11 milliards de dollars pour mettre au point cette solution et la rendre accessible à trois cents millions d'individus (environ 37 dollars par personne). Le développement d'un système UPI impliquerait cependant une dépense supplémentaire avec la mise en place d'une infrastructure nationale. Après déploiement, les auteurs tablent sur une économie potentielle de 77 milliards de dollars par an s'il est adopté à 90 %. L'utilisation de l'UPI permettrait un accès simplifié aux informations médicales, une meilleure interopérabilité, une plus grande efficacité de la part des praticiens, et promouvrait une architecture flexible.
Optimiser les soins et la sécurité
Autant de progrès qui limitent la surmédication, les soins inadaptés, et la perte de résultats. Et donc réduisent les coûts. Pour rappel, le prix de développement de l'identifiant unique est coûteux car il n'est pas possible de récupérer le numéro de sécurité sociale, souvent utilisé à d'autres fins que celles de la santé. Et tout le monde ne possède pas encore un tel numéro. Autre avantage : contrairement aux premières craintes, le déploiement d'UPI permettrait une meilleurs sécurité des informations personnelles. Pour information, The Rand Corporation est une organisation à but non lucratif qui travaille avec des entreprises des secteurs public et privé pour trouver des moyens de résoudre des problèmes de sécurité et de bien-être publics.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas