Cyrano réalise un chiffre d'affaires trimestriel de 7,8 millions de dollars.

Par 30 avril 1999
Mots-clés : Smart city, Asie-Pacifique

Depuis décembre 1998, durement sanctionnée par les marchés financiers, la société spécialisée dans les logiciels de tests a vu son cours passer de 21,37 euros à 9,95 euros (65,27 F) hier. Devant le...

Depuis décembre 1998, durement sanctionnée par les marchés financiers, la
société spécialisée dans les logiciels de tests a vu son cours passer de
21,37 euros à 9,95 euros (65,27 F) hier. Devant les financiers, la
direction du groupe a indiqué "les marchés nous ont reproché à tort nos
dernières acquisitions".
Au cours du troisième trimestre de son exercice 1998-1999 (janvier à
mars), Cyrano a intégré les équipes de Wincap, de The Software Laboratory
et de Fidji (cette dernière a été acquise en février dernier).
Avec un effectif actuel de 360 personnes, la société estime disposer de
l'offre la plus complète de logiciels de tests pour le nouvel
environnement des entreprises, à forte composante Internet et intranet.
Pour distribuer sa technologie de test sur les applications Java, Cyrano a
signé un partenariat exclusif avec Sun Microsystems, dans l'attente de
disposer de son propre outil.
Au cours de ce troisième trimestre, Cyrano a réalisé un chiffre d'affaires
de 7,8 millions de dollars (48,5 millions de F), contre 6,9 millions de
dollars l'an passé.
Proposé depuis le mois de mars, le logiciel Wincap réalise un revenu de
542 000 dollars. Les centres de tests issus de The Sofware Laboratory ont
généré, pour leur part, 910 000 dollars.
(Les Echos - 30/04/1999)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas