D’ici à 2010, un milliard de personnes utiliseront un téléphone mobile.

Par 11 décembre 1998

Selon l’Institut de l’Audiovisuel et des télécommunications en Europe (Idate), on comptera en 2000, 500 millions d’utilisateurs du téléphone mobile et 1 milliard dans dix ans. Fin 1998, le monde tot...

Selon l’Institut de l’Audiovisuel et des télécommunications en Europe
(Idate), on comptera en 2000, 500 millions d’utilisateurs du téléphone
mobile et 1 milliard dans dix ans. Fin 1998, le monde totalisera 270
millions d’utilisateurs de mobiles.
Les ventes de téléphones portables et le nombre d’abonnement augmentent
fortement partout. Avec 20 millions d’abonnés, la Chine arrive déjà au
troisième rang derrière les Etats-Unis (64 millions) et le Japon (40
millions). Les 10 millions sont attendus pour la fin de l’année en France.
D’ici quatre ans, un Français sur quatre devrait avoir son portale.
Déjà, dans les pays industrialisés, le nombre d’abonnement pour les
téléphones cellulaires dépasse celui des téléphones filaires. Parfois,
comme c’est déjà le cas aux Etats-Unis, la ligne fixe à la maison ne sert
que pour l’ordinateur.
En Finlande, le portable ne sert pas qu’à téléphoner, mais il peut
actionner par exemple un juke-box, ouvrir la porte du garage, servir pour
le paiement des factures ou permet de recevoir les bulletins météo.
Les constructeurs en France étoffent également leurs modèles.
(Les Echos le Parisien 11/12/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas