D’ici quelques jours, le Crédit Agricole va lancer ses services sur TPS.

Par 14 octobre 1998
Mots-clés : Future of Retail, Europe

Assistée par Andersen Consulting, le Crédit Agricole va commercialiser de nouvelles prestations “one to one” avec sa clientèle pour un forfait mensuel de 30 F à partir de dix connexions. A partir ...

Assistée par Andersen Consulting, le Crédit Agricole va commercialiser de
nouvelles prestations “one to one” avec sa clientèle pour un forfait
mensuel de 30 F à partir de dix connexions.
A partir de leur poste de télévision et à condition de posséder un
décodeur TPS relié à leur ligne de téléphone, les clients vont pouvoir
entrer en relation avec les agences de la banque verte, consulter leurs
comptes et effectuer des transactions.
Directeur associé en charge du développement des services interactifs chez
Andersen Consulting, Gilles Gasperment explique “une infrastructure
centralise l’ensemble des services de la banque, si bien que l’adjonction
de tout nouveau terminal s’effectue à un coût marginal. Autrement dit, la
banque, par ce dispositif, trouve le moyen de mutualiser le coût de ses
services à distance électronique”.
“Une voie de retour” permet une mise à disposition d’informations
directement de la banque au client sans qu’aucune donnée ne reste stockée
dans le moindre boîtier intermédiaire.
Le développement commercial du dispositif devrait commencer dans quelques
jours dans certaines régions, notamment en Ile-de-France pour une durée de
six mois avant d’être étendu. Dès juin prochain, 55 % environ des agences
devraient être reliées. Dès l’an prochain, le Crédit Agricole pourrait
étendre sa présence à d’autres réseaux câbles et satellites. 29 % au moins
des abonnés TPS possèdent un compte au Crédit Agricole.
(Les Echos 15/10/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas