"La Data Vizualisation souhaite transformer les données en histoires"

Par 13 novembre 2012
Caroline Goulard

Caroline Goulard, co-fondatrice de Dataveyes rencontrée à l’occasion de l’édition TEDx Panthéon Sorbonne le 8 novembre revient sur les enjeux de cette tendance.

Interview de Caroline Goulard, co-fondatrice de Dataveyes

L'Atelier : Votre intervention était sur la Dataviz. Qu'est-ce exactement et à quoi cela répond ?

Caroline Goulard : Data-viz signifie "Data vizualisation", soit littéralement visualisation de données. C’est une nouvelle façon de matérialiser l’information issue des données. C’est-à-dire que cela consiste à transformer les données en histoire, en interfaces visuelles et interactives qui permettent de comprendre l’information contenue dans d’importantes bases de données.

Cela existe depuis assez longtemps même si au début il a surtout été présent dans les domaines de l’art ou des sciences. Aujourd’hui, ce qu’il y a de nouveau c’est l’importance que prennent les données dans notre paysage informationnel (il n'y a qu'à voir le data journalism - NDLR). Elles y prennent de plus en plus de place et c’est pour cela que nous avons de plus en plus besoin dans des problématiques d’information. Il est en effet nécessaire de visualiser les données, d’extraire l’information issue de celles-ci et de la présenter de façon claire, engageante, attractive.

Comment cela fonctionne ?

En fait, dans la visualisation de données, il y a deux aspects : d’un côté la base de données, de l’autre une interface. C’est-à-dire ce que vous allez voir, donner, éventuellement sentir, ce qui va vous permettre de recevoir l’information. L’enjeu de la visualisation de données c’est de faire en sorte que cette interface, qui exprime de l’information soit branchée sur la base de données. Ceci afin qu’en cas d’évolution dans la base de données, celle-ci soit reflété dans l’interface et que l’information arrivant finalement à l’utilisateur soit à jour. Et de façon aussi à ce que si un utilisateur interagit avec l’interface pour questionner de quelque manière que ce soit la base de données, il puisse y accéder directement et explorer par lui-même l’information qui l’intéresse.

Et à l’avenir, comment cela peut se développer ?

De nombreuses manières ! La visualisation de données consistait au départ en beaucoup d’interfaces web. Aujourd’hui on envisage la visualisation de données dans un contexte plus large, avec le développement de nouvelles interfaces. On parle de plus en plus d’interface homme-data, et cela va concerner tout ce qui va être objets intelligents, objets connectés, nouveaux types de surface qui permettent de recevoir l’information, nouveaux formats d’écrans etc.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas