David Bowie livre ses chansons en pâture

Par 30 avril 2004
Mots-clés : Future of Retail

C’est peut-être ça, la maturité. Tandis que nombre d’artistes clament que le téléchargement illégal est un scandale et que ses adeptes ne font que piller leurs créations, David Bowie...

C’est peut-être ça, la maturité. Tandis que nombre d’artistes clament que le téléchargement illégal est un scandale et que ses adeptes ne font que piller leurs créations, David Bowie, lui, encourage ses fans à le pirater !

A partir d’une chanson de son dernier album, intitulée « Reality », et de n’importe quelle autre de tout son répertoire, Monsieur Bowie invite ses admirateurs à mixer une toute nouvelle chanson, grâce à un mash-up (logiciel mêlant les paroles d’un titre et le fond musical ou les chœurs d’un autre, par exemple).

Ce type d’outils, jadis réservé aux professionnels de la musique, est devenu accessible aux amateurs. Pour l’industrie musicale, la tendance à leur développement est très mal vécue. Pour Bowie, c’est tout le contraire. Il déclarait récemment au Times : «Ces mash-ups sont une super idée (…) Etant moi-même un artiste hybride ayant tenté toutes sortes de mélanges, je suis à l'aise avec l'idée d'être à mon tour l'objet du mélange des genres».

Sur le site www.davidbowie.com, les internautes peuvent tenter leur chance en téléchargeant un mash-up, puis en inscrivant leur titre sur le site. C’est David Bowie qui choisira le meilleur mixage et offrira un lancement commercial du mp3 choisi, et une voiture au gagnant.

(Atelier groupe BNP Paribas - 30/04/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas