DDI France présente les « Acceleration Pools »

Par 16 décembre 2002
Mots-clés : Smart city

1/3 des cadres dirigeants des grandes entreprises vont devoir être remplacés dans les cinq années à venir. Selon une étude de McKinsey, 40 % des grands groupes interrogés se déclarent pénalisés ...

1/3 des cadres dirigeants des grandes entreprises vont devoir être remplacés dans les cinq années à venir. Selon une étude de McKinsey, 40 % des grands groupes interrogés se déclarent pénalisés dans leur croissance par manque de talents en interne et 75 % estiment que ce problème ira en empirant. Spécialiste international de la sélection et de la valorisation des talents en entreprise, DDI France (http://www.ddifrance.fr), filiale française du groupe Nord-Américain Develoment Dimensions International, présente sa solution pour pallier cet état de fait : les Acceleration Pools ou Viviers d’Accélération. Les viviers d’accélération se substituent aujourd’hui au traditionnel Plan de Succession. Ils permettent à l’entreprise de développer plusieurs personnes pour atteindre un niveau de management, au lieu de développer une seule personne pour chaque poste de cadre dirigeant. Les nominations pour le vivier sont réalisées, soit à partir de la performance dans le poste actuel, soit à partir d’un dossier, et peuvent être confirmées par les résultats de l’assessment center. Ces résultats permettent de définir des besoins spécifiques pour l’individu et aident à estimer jusqu’où et en combien de temps les personnes vont pouvoir progresser. Un collaborateur peut rester dans le vivier de 5 à 15 ans. Avant d’accéder à un autre poste, les membres du vivier doivent atteindre leurs objectifs de développement dans chaque poste. Plusieurs options sont possibles pour le modèle de vivier. Une grande entreprise peut avoir trois niveaux : 1 en première ligne de management, 1 en management intermédiaire et 1 juste en dessous des cadres dirigeants. DDI France s’attache à : - étudier et définir les postes pour établir une liste concise des compétences clés nécessaires pour réussir, - augmenter le nombre et la qualité des candidats grâce aux systèmes de recrutement et de promotion, - concevoir un système de sélection pour tous les postes - former des interviewers à la conduite d’entretiens de recherche, de comportements, à l’administration de simulation, à l’intégration des données et à une prise de décision de recrutement ou de promotion. Dirigée par Gilles Dacquet, DDI France offre à ce jour ses solutions et services à une centaine d’entreprises de plus de 1 000 personnes. La société a réalisé en 2001 un chiffre d’affaires de 2,6 millions d’euros. (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 16/12/2002)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas