De l'importance d'avoir un bon PowerPoint...

Par 30 mars 2009
Mots-clés : Amérique du Nord

J'ai eu la chance de pouvoir me rendre mercredi dernier à la game developer conférence qui se tenait à San Francisco dans le Mascone Center. J'ai suivi 2 conférences (difficile de faire son choix parmi la quarantaine qui se tenaient entre 14h et 17h...)
Je passe vite sur la première qui ne fut pas une réussite... La société « multiverse » spécialisé dans les mondes persistants en ligne faisait la démonstration de sa technologie. Alléchant sur le fond mais terriblement ennuyeux sur la forme... Finalement la seule demo diffusé a été celle d’un reseau social du futur (sorte de Second Life mais directement dans le navigateur sans l’installation préalable d’un logiciel) plus quelques captures d'écran du jeu en ligne Battles (toujours directement dans le browser).
Prenez des orateurs sans dynamisme, ajoutez un PowerPoint surchargé de texte et vous obtiendrez une torture de 60 minutes...
La deuxième présentation m'a par contre beaucoup plut. J'ai eu la chance d’assister à un véritable one man show de Paul Barnett, directeur artistique chez Mythic Entertainment et qui a travaillé notamment sur le mmo Warhammer. La conférence devait d’ailleurs porter sur son travail de designer sur ce jeu... Ou pas puisque Barnett a commencé en avouant ne pas aimer la GDC et n'être la que parce que ses patrons l'y ont obligé. On pouvait d’ailleurs lire sur le site de la GDC ce message a propos de la conférence : "Everything you hear is a personal opinion and is no way endorsed by EA, any studios, affiliates or partners. The views expressed by Barnett are his own, unless he stole them from someone else." Fun.
Avec pour seul support un PowerPoint génial sans aucun texte mais juste des images trouvées sur Google, Paul Barnett s’est enthousiasmé au sujet du nouvel age d'or du jeux vidéo. Pour lui, on va assister à un retour en force des jeux reposant sur des concepts plutôt que sur de la technique pur. Notamment grâce à l'évolution de la technologie flash (il n’y a qu’a tester ce jeu pour se convaincre qu’un bon concept vaut les meilleurs graphismes du monde) et des nouvelles plateformes de distributions : Applestore, Steam, Xbox Live arcade...
Au passage, pour moi l'exemple typique de jeux reposant uniquement sur la technique est celui de crysis qui peine a tourner correctement sur des pc puissants et qui se révèle être au final un FPS classique à l'intrigue ultra lineaire. Alors qu’on a d’un autre coté un jeu comme World of goo (Paul Barnett y a fait référence lors de sa conférence) qui tourne sur n’importe quelle machine et dont le concept est extraordinaire.
Barnett a ensuite parlé de l’origine de la créativité et de ses inspirations et j’avoue ne pas avoir tout saisi... A priori c'était très drôle puisque la salle a ri tout du long...
Prenez un diaporama réduit a sa plus simple expression, un orateur venant d’une autre planète (la planète ou doivent vivre tout les directeurs artistique je pense...) et vous obtenez 60 minutes de bonheur même pour quelqu’un qui ne maitrise pas l’anglais (moi).
Dernière chose, lors de sa presentation Paul Barnett a émis l’hypothèse que le prochain président puisse être pour la premiere fois dans l’histoire des Etats-Unis... un geek.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas