De l’usage des PC dans les entreprises : applications, impressions et incidents logiciels

Par 14 septembre 2004
Mots-clés : Smart city, Europe

400 millions de personnes dans le monde (dont 15 millions en France) allument chaque jour leur ordinateur au bureau. Pour quoi faire ? Microcost...

400 millions de personnes dans le monde (dont 15 millions en France) allument chaque jour leur ordinateur au bureau. Pour quoi faire ? Microcost, société spécialisée dans la réduction des coûts informatiques pour ses entreprises clientes, s'est penchée sur cette question cruciale.
En partenariat avec Acadys, Microcost s'est livré à l'examen de près d'1,3 million de PC répartis dans 979 entreprises européennes appartenant aux secteurs de l'administration, des services et de l'industrie. Grâce à un agent de mesure intelligent, les deux entreprises partenaires ont pu se livrer à l'examen de la configuration matérielle et logicielle des PC mais aussi aux usages des systèmes installés.
L'utilisation réelle des logiciels
Il ressort de l'étude qu'en moyenne 2 heures et 15 minutes sont consacrées chaque jour à l'utilisation des principaux logiciels . Les quatre applications principalement utilisées sont le traitement de texte (14 %), la messagerie (14 %), Internet (14 %) et les applications métier (14 %). Globalement, la bureautique compte pour 35 % de l'utilisation logicielle (traitement de texte, tableur, explorateur Windows, outil de présentation).
L'impression de documents papier
Dans le passé, d'aucuns ont pu envisager que l'ère informatique diminuerait considérablement la consommation en papier des entreprises. L'étude de Microcost et Acadys révèle aujourd'hui que nous sommes bien loin du « bureau sans papier ». Dans les entreprises, chaque salarié imprime en moyenne 2000 pages par an.
Imprimantes locales ou réseau ? Cela dépend des secteurs. L'industrie semble avoir bien compris que l'utilisation d'imprimantes réseau permet une réduction importante des coûts d'impression : deux tiers des pages imprimées le sont sur des imprimantes réseau. Dans les services, en revanche, cette proportion tombe à 50 %.
Les incidents, bogues et pannes…
8 % des sessions d'utilisation d'un PC sont interrompues par un incident logiciel qui oblige l'utilisateur à arrêter son activité ou à redémarrer son PC. Ces incidents se produisent deux fois plus dans le secteur administratif que dans les secteurs de l'industrie et des services.
Côté systèmes d'exploitation, les mesures effectuées par Microcost et Acadys révèlent que les versions de Windows qui rencontrent le moins d'incidents logiciels sont Windows NT4 (moins de 3 %) et Windows 2000 (moins de 4 %). Le taux affecté à Windows XP est de 12 % !
Les incidents logiciels représentent bien sûr un coût : en prenant l'hypothèse basse d'une perte de temps de près de 10 minutes perdues à chaque fois qu'un incident se présente, on arrive au chiffre de 6 heures perdues chaque année par un salarié. Pour la France, qui compte 15 millions de PC utilisés par des salariés, le temps perdu chaque année est de 100 millions d'heures. Et il passe à 2,4 milliards d'heures au niveau mondial.
Microcost considère qu'en moyenne le coût salarial annuel des incidents logiciels d'un PC est de 120 euros. Au niveau national, ce coût se monte donc à 1800 millions d'euros (pour 15 millions de PC) !
(Atelier groupe BNP Paribas – 14/09/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas