De l’utilité de l’évaluation

Par 23 décembre 2011
tam

Une étude indienne ayant recours à la méthode TAM a mesuré l’usage du e-procurement auprès d’un panel d’utilisateurs. Ce modèle d’évaluation pourrait être généralisé à d’autres types de services.

 

Déployer une nouvelle solution IT en entreprise s’avère souvent être une opération très coûteuse. Au delà de l’aspect purement technologique, il est essentiel de mesurer l’adhésion des employés au système déployé. Partant de ce constat, un groupe de chercheurs indiens du Centre de la Technologie de l’Information et le Département de Systèmes Informatiques a réalisé une étude afin d’évaluer la sensibilité d’un panel à l’usage de l’approvisionnement électronique (e-procurement). Basée sur le modèle TAM (Technology Acceptance Model) cette étude a pris en compte deux déterminants clés : l’utilité du système et sa facilité d’utilisation.

Une grille d’évaluation étendue

La méthodologie TAM repose sur une grille d’évaluation sur plusieurs points, dont la perception de l’utilité du logiciel dans le métier de l’utilisateur, sa simplicité d’usage, le niveau de formation reçu, le niveau d’auto-apprentissage ou encore la qualité du support. Pour cette étude sur le e-procurement en Inde, les retours obtenus de la part des 1200 personnes interrogées ont été dans l’ensemble extrêmement positifs, même si elle a révélé que la formation était un point important qui ne doit pas être négligé de la part des DSI.

TAM, une solution pour d’autres services  des entreprises

Bien entendu, la méthode d’analyse TAM, qui repose sur des critères ouverts, sont des facteurs applicables à tout type de système, et rien ne s’oppose à la généralisation du processus. Même dans le secteur public, les chercheurs indiens ont suggéré que le TAM pourrait améliorer le niveau d’efficacité de l’usage informatique parmi les fonctionnaires. La conclusion de cette étude souligne que les services informatiques auraient tout intérêt à recourir régulièrement à ce type de questionnaires afin de mesurer plus finement les besoins réels en matière de formation et de support, avec pour corollaire, bien sûr, la qualité finale du travail des employés

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas