De netbook à notebook… il n’y a plus guère qu’une lettre qui change !

Par 29 octobre 2008

Oui bien sûr, avec ce titre, j'exagère quelque peu... Mais le constat est bien là : le concept des netbooks, ces petites machines ultra mobiles et peu coûteuses, n'est plus vraiment ce qu'il était. L'idée du "précurseur" (l'eeepc 701 d'Asus) avait tout de séduisant : 300 euros, moins de 950 grammes, une autonomie de plus de 3 heures, pas de pièce mécanique et une puissance suffisante pour les applications courantes. Ce modèle sorti en début d'année 2008 dans nos contrées n'était pas parfait, mais se posait, en machine secondaire, comme le petit compagnon idéal du nomadisme numérique.

Aujourd'hui cependant, les choses ont légèrement changé. Les écrans 7p ont laissé place au 9 puis 10p, le stockage sur SSD cède le pas au disque dur classique bien plus généreux en espace mais aussi moins adapté au transport permanent, les machines prennent de l'embonpoint (comme quoi je ne suis pas le seul !), et bien sûr les prix aussi sont sur la courbe ascendante ! Comble de la situation, l'autonomie de ces petites machines semble ne pas évoluer !!

Finalement, et beaucoup de gens semblent s'en satisfaire, les netbooks propose une alternative à "bas coût" aux sub-notebooks classiques, ce qui n'est pas dans l'absolu une mauvaise chose... mais je vois s'éloigner (encore une fois !) mon "petit compagnon idéal du nomadisme numérique".

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas