De la voix de son maître dominical au minitel, il n'y a qu'un pas composé de multiples clics

Par 25 novembre 2008

Vous l'avez tous fait. Vous enfilez votre costume de loup, faîtes des bêtises, vous retrouvez au lit sans rien avoir mangé du tout, allez naviguer sur internet tel Max, et vous arrivez sur une île où des monstres d'assemblage vivent. Résultat vous publiez Max et les Maximonstres ? Non.

Je lisais Vendredi, où un article de L'Atelier est repris (merci à eux). Vendredi, vous savez, c'est le journal vendu en kiosque qui met en scène le meilleur du web (news, blogs, caricatures). En parcourant Vendredi, c'est rapidement devenu la vie sauvage pour le JDD : y étaient republiées des phrases gentilles telles que «organe quasi officiel du pouvoir», «son rédacteur en chef est devenu envoyé spécial dans la tête de Sarkozy». Malgré tout dimanche, lecture du Journal du Dimanche en ligne, parce qu'il faut bien lire quelque chose ce jour là aussi. Dans cette édition (?), un papier sur la CDC.

Qui vient d'un partenariat éditorial avec Boursier.com. Petit tour sur Boursier.com, parce que... je ne me rappelais pas très bien ce que proposait le site. Et puis, pourquoi ne pas aller flâner sur le concurrent Boursorama ? Zou. Et là, c'est un article sur Jet Multimédia qui m'attire l'œil : 21 Centrale Partners va lui racheter ses activités édition. Tiens, Jet a une activité de ce type ? Taïo sur Jet. Recherche de l'activité. Tiens c'est quoi Oxone ?

"En ce début de siècle, les supports électroniques comme le Minitel, l'Audiotel ou le WEB constituent (...) de nouveaux outils de communication incontournables". Dans ce genre de cas, beaucoup de mes amis disent LOL. Ou Mega LOL. Pour nos lecteurs jeunes décriés du fait de leur lecture multimédia, cet écrit donne cela en image :

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas