Début décembre, Starsem devrait mettre en orbite quatre satellites

Par 30 octobre 1998
Mots-clés : Digital Working

Globalstar. Créée en 1996 par Aérospatiale côté français pour commercialiser le lanceur moyen russe Soyuz, la société franco-russe Starsem va procéder au début de décembre à son premier lancement. ...

Globalstar.
Créée en 1996 par Aérospatiale côté français pour commercialiser le
lanceur moyen russe Soyuz, la société franco-russe Starsem va procéder au
début de décembre à son premier lancement. Quatre satellites Globalstar,
la constellation pour les communications mobiles pilotée par Loral, seront
mis en orbite.
S’agissant du premier lancement effectué par Globastar depuis l’échec du
tir de la fusée russe Zenith en septembre dernier entraînant la
disparition de douze satellites, ce tir est à la fois important pour
Starsem et pour Globalstar.
Non seulement Globalstar n’a plus droit à l’erreur, mais ce tir devra
montrer pour Starsem que la coopération franco-russe est plus efficace et
fiable que le soutien des Américains (Zenith associé à Boeing) en matière
spatiale.
Si ce premier tir est réussi, Starsem prévoit de réaliser quatre tirs
supplémentaires l’an prochain et en 2000.
Au-delà, Starsem espère atteindre un rythme annuel de tirs entre huit et
dix.
(La Tribune 29/10/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas