Début en France du DVD grâce aux Editions Montparnasse. Le DVD, dernier

Par 04 novembre 1997

né des disques compacts, de la taille d'un CD musical, dispose d'une capacité de stockage beaucoup plus importante. Le DVD-vidéo s'apparente aux cassettes destinées aux magnétoscopes, le DVD-ROM a...

né des disques compacts, de la taille d'un CD musical, dispose d'une
capacité de stockage beaucoup plus importante. Le DVD-vidéo s'apparente
aux cassettes destinées aux magnétoscopes, le DVD-ROM aux disques lus par
les ordinateurs. Les Editions Montparnasse viennent de lancer Les Enfants
Lumière et Microcosmos en DVD. Comme l'explique son président Renaud
Delourme "nous avons commencé à travailler en novembre dernier et décidé
d'explorer ce nouveau système performant et intéressant. Nous éditons ces
deux films sur un support d'une qualité inégalée et y ajoutons, outre une
possiblité 16/9è et différents sous-titres, un contenu spécifique. Le
divertissement que représente le film est agrémenté d'un plus
pédagogique". Non seulement la qualité de l'image et du son sont
irréprochables, mais on peut tout à la fois regarder une oeuvre dans son
intégralité, en choisissant la langue, demander à en avoir les
sous-titres, faire des arrêts sur image parfaits ou choisir de s'informer
sur ce que l'on voit.
Les Editions Montparnasse ont ainsi adopté pour Les Enfants Lumière, film
composé de 356 extraits, produit et réalisé par Jacques Perrin, un système
de fiches et de titrisation optionnels. Piloté depuis la télécommande du
décodeur, le complément d'information permet la consultation d'une fiche
signalétique comportant le synopsis de l'extrait, un commentaire, une
photo et le générique de l'oeuvre. Selon ce que l'on souhaite, ces
consultations peuvent se réaliser pendant le visionnage, avant ou après.
Les Editions Montparnasse ont chapitré Microcosmos, film sans
commentaires, et mis en place une consultation agrémentée de 14 textes lus
selon les séquences auxquelles ils correspondent.
Le marché du DVD, défini par zones géographiques, prévoit que l'encodage,
donc la lecture des disques européens, soit différente de l'américaine. Il
est donc impossible de trouver des oeuvres, exception faite de quelques
titres édités au Japon situé dans la même zone que l'Europe. L'arrivée de
titres français est donc très importante pour permettre le développement
du DVD. Prochainement, les Editions Montparnasse sortiront It's a
Wonderful Life (La Vie est Belle) de Frank Capra.
A partir de février, les Majors devraient lancer leurs premiers titres en
DVD.
(Le Figaro - 04/11/1997)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas