Décoder les conversations sociales est clé pour une bonne mesure d'audience

Par 28 juin 2012 Laisser un commentaire
écran de télévision et bulles de conversation

Bluefin permet aux chaînes de télévision et aux marques d'accéder à davantage de conversations relatives au contenu qu’elles produisent. Savoir analyser correctement les conversations des internautes en ligne est un enjeu majeur pour cette industrie.

Lorsque l’on parle de l’avenir de la télévision, on a tendance à mentionner les innovations technologiques comme la télévision connectée et le « second screen. » Mais un autre enjeu majeur est celui de l’analyse des conversations sociales. En effet, maintenant que les téléspectateurs sont profondément connectés et regardent plusieurs écrans en même temps, la capacité de l’industrie à analyser correctement le contenu de leurs réactions sur les réseaux sociaux va être fondamental pour les chaînes de télévision comme pour les marques et annonceurs. Bluefin a développé une technologie permettant un traitement sémantique de la conversation sociale bien plus élaboré que les méthodes traditionnelles.

Savoir décoder les commentaires "sans contexte"...

Globalement, pour analyser ce que les téléspectateurs disent d'un programme, les chaînes de TV identifient et analysent les tweets et autres éléments qui mentionnent de façon explicite le nom d’une émission, de personnages, ou de la chaîne elle-même ; ce sont des conversations « liées ». Or, la plupart des téléspectateurs commentent les programmes sans mention explicite du programme ou la chaîne en question. Tous les posts "non-liés" et non explicites représentent un nombre considérable  de commentaires inexploités. Bluefin, basée à Cambridge, MA, a connecté ses produits Signals aux outils de recherche basés sur le Human Speechome Project du Media Lab du MIT. L'entreprise utilise l'apprentissage par la machine pour traiter les posts sans contexte, observe les stratégies de communication et utilise des algorithmes permettant de connecter différents médias tels que la vidéo et la parole.

...Représente un enjeu de taille pour la télévision comme les marques

La combinaison de tous ces éléments forme un décodeur de médias sociaux. Celui-ci a été utilisé pour développer une plate-forme d'analyse des médias automatisée, qui a produit un set de données auquel la compagnie se réfère comme The TV Genome. La valeur d'une programmation TV ne se juge pas uniquement à l'audimat. Dans le climat actuel incertain, le succès se mesure souvent aux conversations en ligne qu’un contenu télévisé génère – les téléspectateurs parlent des intrigues et personnages sur leurs réseaux. Les conversations sociales peuvent également aider les marques à mesurer l'impact de leurs campagnes télévisées, à se comparer à leurs concurrents, mais aussi à déterminer les meilleurs types de programmation pour les publicités et inserts en fonction de l'audience.

 

Haut de page

Vos commentaires

(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Aucune balise HTML autorisée
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

En soumettant ce formulaire, vous acceptez la politique de confidentialité de Mollom.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas