Démarrage du porte-monnaie électronique.

Par 27 octobre 1998
Mots-clés : Smart city, Europe

Les promoteurs du projet “billétique monétique services”, à savoir les Caisses d’Epargne, La Poste, la Société Générale, la RATP et la SNCF, viennent d’annoncer la création d’une société anonyme bap...

Les promoteurs du projet “billétique monétique services”, à savoir les
Caisses d’Epargne, La Poste, la Société Générale, la RATP et la SNCF,
viennent d’annoncer la création d’une société anonyme baptisée Modéus,
chargée d’assurer le développement de leur formule de carte prépayée. Les
cinq partenaires rejoints par les Banques Populaires accueilleront
prochainement France Télécom. D’ores et déjà, des négociations se sont
engagées avec d’autres établissements bancaires
Cette société prendra place dans la chaîne de responsabilité du PME, entre
la société financière chargée de gérer la monnaie électronique (en cours
de constitution) et les sociétés d’exploitation qui opéreront localement.
Pour réaliser son programme ambitieux prévoyant une extension nationale
pour fin 1999, Modéus disposera de 105 millions de F de fonds propres
répartis entre les six partenaires.
Fin 1999, les usagers disposeront d’une carte équipée d’une double puce,
servant de passe sans contact pour les transports en commun (RATP, SNCF)
et de PME pour leurs achats chez un commerçant équipé d’un lecteur
spécifique, ou bien encore dans des distributeurs automatiques ou des
cabines téléphoniques.

Rappelons que la BNP et le Crédit Agricole ont créé leur propre PME qui
sera testé à Tours début 1999. De son côté, le Crédit Mutuel a annoncé un
troisième type de carte.
(L’Agefi La Tribune Le Parisien 27/10/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas