La dématérialisation des services publics profite au citoyen

Par 08 décembre 2008 1 commentaire
Mots-clés : Smart city

L'usage des technologies de l'information améliore nombre de services collectifs déjà existants. C'est ce que montre une étude à travers l'exemple de la délivrance des passeports et des visas.

Quel est l'impact de l'usage des nouvelles technologies dans l'organisation par les pouvoirs publics des services d'intérêt général ? S'il est difficile d'apporter une réponse unilatérale à cette question, la dématérialisation de certains services publics se révèle très bénéfique, tant pour l'utilisateur que la collectivité. C'est ce que montre une étude intitulée "The impact of new technologies in public financial management and performance" à travers l'exemple de la délivrance de passeports et de visas. En l'occurrence, Le gain porte notamment sur le temps, le coût, les économies d'énergie et la sécurité : la demande de visa peut d'abord être remplie en ligne à n'importe quelle heure et non pendant les horaires d'ouverture du consulat. La validité des données ainsi remplies est instantanément vérifiable. Le paiement peut être effectué en ligne.
Economies d'énergie et amélioration de la sécurité
Le postulant n'a pas besoin de se déplacer pour demander le formulaire. Il n'a qu'à se déplacer pour retirer son visa une fois qu'il a été accepté. Il économise ainsi le coût du premier trajet et limite les rejets de CO2 ainsi que l'utilisation du papier puisque le formulaire a été numérisé. Outre cette amélioration de la qualité de l'environnement, le fait de créer un portail dédié pour les demandes de passeports améliore la sécurité de l'utilisateur : le temps de transport étant réduit, ce sont autant de risques d'accidents de la circulation qui sont évités. L'auteur de l'étude, le professeur Amos David de l'université de Nancy, explique également que le fait de rester chez soi pour remplir le formulaire et de payer en ligne réduit les risques d'agression et de vol à main armée. Du côté des autorités, aussi bien nationales que locales ou territoriales, l'usage des technologies de l'information pour la délivrance de visas permet de réutiliser de très nombreuses données numérisées pour l'occasion.
Problèmes d'infrastructure
Lesquelles seront alors plus facilement accessibles pour les services d'immigration mais aussi à d'autres fins, notamment par les ministères de l'économie et du tourisme. Le but de l'étude n'est pas de dire que tous les services publics sont facilement dématérialisables. Celle-ci rappelle que l'usage des technologies de l'information doit répondre à un besoin précis de la population. La conception, l'implémentation et l'évaluation d'un portail dédié doivent toujours être pensées en fonction d'un problème concret à résoudre. Autre impératif : s'assurer que le plus grand nombre possède bien un ordinateur et un accès à Internet; d'où la mise en place de politiques publiques comme le Plan numérique 2012 du gouvernement français. Il faut également faire œuvre de pédagogie pour s'assurer que tout le monde possède les compétences nécessaires à l'utilisation de ces nouveaux outils. Ce sont des conditions indispensables à l'optimisation des services publics numérisés.

Haut de page

1 Commentaire

La dématérialisation a de nombreux avantages, mais que devient le territoire ? Une préfecture (ou autre instance administrative géographique) permet au citoyen d'exister un peu plus qu'en se sentant 1/60000000e des français.

Soumis par Jean-no (non vérifié) - le 08 décembre 2008 à 16h00

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas