Démission de deux dirigeants de l'équipementier Nortel

Par 14 juin 2005
Mots-clés : Smart city

Il était en désaccord avec le directeur général. Gary Daichendt n'aura pas fait long feu à son poste de directeur général adjoint, auquel il avait accédé il y a un peu plus de trois mois...

Il était en désaccord avec le directeur général. Gary Daichendt n'aura pas fait long feu à son poste de directeur général adjoint, auquel il avait accédé il y a un peu plus de trois mois. L'équipementier canadien a perdu par ailleurs son directeur des technologies, Gary Kunis. Lui et Daichendt venaient du groupe Cisco Systems et ont annoncé leur démission pour un motif commun : des divergences de vue avec la directeur général Bill Owens.

A 65 ans, celui-ci a pris la tête de l'équipementier l'an passé après le départ de Frank Dunn. Les raisons de la divergence qui vient d'aboutir sur ces deux démissions ne sont pas à ce jour très claires. Dans un communiqué, Bill Owens les explique par des styles de management en opposition et des points de vue divergents sur les affaires.

D'autres voix expliquent que Gary Daichendt, réputé pour son côté réformateur, a pu vouloir imposer beaucoup de changements qui n'auraient pas été approuvés par le conseil d'administration. Selon d'autres sources encore, il pourrait s'agir d'une simple question de partage des pouvoir. Gary Daichendt ambitionnait de prendre à terme la place de Bill Owens. Pour l'instant, l'équipementier n'a pas précisé si Gary Daichendt serait remplacé, admettant laconiquement dans un communiqué de presse que Bill Owens reprendrait à son compte la direction opérationnelle de Nortel.

(Atelier groupe BNP Paribas - 14/06/2005)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas