Le département informatique, figure de proue de l'écologie en entreprise ?

Par 16 novembre 2010
les ordinateurs se mettent au developpement durable

Les responsables IT ont déjà entrepris des initiatives de réduction des coûts et de la consommation énergétique de leur secteur. D'où la nécessité de s'en remettre à eux pour généraliser ces projets à toute la société.

Le département informatique des entreprises est le plus légitime pour aider ces dernières à mener à bien leurs campagnes de développement durable. En interne comme en externe, estime le Technology Business Research dans une étude. Selon le cabinet, les responsables technologiques ont en effet déjà démontré que l'adoption de mesures plus écologiques pouvait être rentable pour l'entreprise. "Si le développement durable est le prochain défi des sociétés, les services informatiques l'ont d'ores et déjà intégré dans leur fonctionnement", expliquent les spécialistes. "Une adoption qui n'est pas liée à l'image que cela peut renvoyer mais aux profits financiers que cela engendre pour l'entreprise".

Des initiatives écologiques d'ores et déjà intégrées par les secteurs IT

Selon le rapport, les responsables du SI ont en règle générale déjà identifié deux grandes orientations permettant de répondre à certaines problématiques environnementales et de réduire les dépenses. La première, validée par plus de 40 % des personnes interrogées, étant la virtualisation. Celle-ci est perçue comme la meilleure solution pour limiter l'impact sur l'environnement, et réduire les coûts. Et la deuxième étant la réduction énergétique des serveurs, pour un tiers des répondants.

De nouveaux profits financiers pour les entreprises

"Deux actions concrètes permettant d'améliorer l'efficacité du secteur d'activité tout en se mettant au vert", soulignent les spécialistes. L'étude révèle également le manque de visibilité des salariés concernant les actions écologiques de leur entreprise. Près de 40 % des personnes interrogées ont déclaré ne pas connaître le propre rôle qu'elles devront jouer au sein de leur entreprise si celle-ci se tourne vers le Green IT. Les résultats de l'enquête s'appuient sur les données recueillies auprès de 500 entreprises américaines et européennes.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas