Les dépenses high-tech repartent à la hausse

Par 26 octobre 2010 Laisser un commentaire
Histogramme

Les entreprises américaines recommencent à investir dans le secteur informatique. Résultats : les budgets sont à la hausse et favorisent les outils de collaboration et l'informatique décisionnelle.

Après deux années de stagnation, les budgets du secteur informatique commencent à témoigner de l'amélioration des performances des entreprises. Ainsi, les dépenses technologiques atteindront un taux similaire à celui d'avant la récession, si l'on en croit l'étude menée par le cabinet The Corporate Executive Board (CEB). Dans le détail, ce dernier prévoit une augmentation de plus de 3 % du budget du secteur d'ici à 2011 alors qu'il n'en avait connu aucune depuis deux ans. Principaux pôles d'investissement : "des projets favorisant la collaboration et un meilleur partage des connaissances ", soulignent les spécialistes. 

Les systèmes informatiques décisionnels et les outils collaboratifs privilégiés

Concrètement, 45 % des budgets du secteur IT seront alloués au déploiement de systèmes informatiques décisionnels dits de "business intelligence" et d'outils de collaboration ou pour l'habilitation d'interfaces client. "Le tout au détriment des projets d'automatisation des processus, qui verront leur budget initialement prévu diminuer de plus de 40 %", ajoutent-ils. Parmi les dépenses prévues, c'est aussi le développement de services intégrés qui devrait avoir la cote.

Une hausse de l'intégration des services informatiques

Selon l'étude, les directeurs des systèmes d'information prévoient d'intégrer leurs infrastructures traditionnelles construites en silos et en groupes d'applications au sein d'une organisation de services communs à toute l'entreprise. D'ici 2012, ce sont 20 % des compagnies qui devraient avoir migré vers ce système. Les résultats de l'étude s'appuient sur les futurs budgets de 1 000 entreprises qui représentent collectivement une dépense pour le secteur IT estimée à 70 milliards de dollars.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas